Mediaterre

Cameroun : Les défis de la rentrée scolaire 2018-2019



  • Le 03 septembre 2018, les carillons de la nouvelle année scolaire ont retenti sur l’étendue du territoire national camerounais. De la maternelle au secondaire, les élèves ont repris le chemin de l’école. En rapport aux objectifs assignés aux enseignements secondaires et dans le but de garantir un meilleur encadrement des jeunes camerounais, La Ministre des Enseignements Secondaires a placé cette année scolaire sous le thème « Ecole propre : gage du renforcement de l’intégration nationale ».

    Pourquoi ce concept et en quoi consiste-t’il ?

    Les années scolaires précédentes, l’environnement scolaire dans l’enseignement public s’est sérieusement dégradé, offrant des structures dans la plupart des cas malpropres, non attractives et impropres au culte du mérite et à la probité. Des cas où les élèves sont assis à même le sol prenant des notes ont été observés dans certaines localités.

    Pour Madame la Ministre, ce concept d’« Ecole propre » suppose une « Evolution » qui impacte positivement la qualité de l’encadrement des apprenants. En d’autres termes, il est question de rendre les milieux scolaires plus attractifs, propices au travail et débarrassés de tout ce qui est contraire à l’éthique, au culte de l’effort, au mérite et à la probité. A cet effet, la Ministre s’est engagé à l’embellissement de l’environnement scolaire au plan physique, moral et intellectuel.

    Au plan physique, il s’agira pour elle de faire de l’espace scolaire un cadre sain. A cet effet, instruction a été donnée aux responsables pédagogiques de mettre tout en œuvre pour que les salles de classes, les murs, les toilettes, les cours et aires de jeux, les points d’eaux soient entretenus au quotidien. Des espaces verts devront également être créés au sein des établissements pour leur rayonnement. Au plan moral, la Ministre appelle à une lutte intensifiée contre la tricherie, le tribalisme, le colportage de fausses nouvelles, la haine, l’usage malsain des réseaux sociaux, la corruption et les malversations financières. Pour gagner ce pari indique-t-elle, un accent particulier doit être mis sur la discipline. Au plan intellectuel, une triple interpellation est faite : à l’endroit des enseignants qui doivent améliorer la qualité de leurs enseignements, aux élèves qui doivent prendre à cœur leurs études dans le but d’assurer leur insertion socio-professionnelle ; Dans la perspective de l’émergence du Cameroun en 2035, ils devront se comporter comme de véritables acteurs de développement durable. A l’endroit des parents qui doivent former et encadrer activement leurs enfants.

    Pour une année scolaire réussie, Madame la Ministre a exhorté ses collaborateurs à s’inscrire dans cette nouvelle orientation par des actions managériales efficaces et la promotion d’un climat de travail sain et convivial.

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0