Mediaterre

La gestion des ordures ménagères à Yaoundé: un casse-tête permanent.



  • La ville de Yaoundé connait toujours des perturbations en matière de gestion des ordures ménagères. La société recrutée à cet effet hygiène et salubrité du Cameroun (HYSACAM) se bat de temps à autre pour honorer son contrat mais n’y parvient pas toujours. La raison, nous fait-on croire, est que de temps à autre, les voitures tombent en panne au point où il n’y en reste souvent qu’une quinzaine pour assurer le ramassage de la totalité des ordures ménagères de cette cité capitale. Ce qui ne représente rien. La conséquence est que la ville suffoque et certaines zones se retrouvent abandonnées à elles-mêmes pendant de très longues périodes. Quand intervient la pluie, les ordures envahissent la chaussée au point de la rendre impraticable ou même de menacer de la barrer purement et simplement. L’on peut, à titre d'illustration, se rendre à quelques mettres du palais présidentiel d’Etoudi, dans le quartier communément appelé « abattoir » pour se rendre compte de l’ampleur de l’inquiétude. Non seulement la route n’y est pas entretenue mais ce sont les bacs à ordures d’HYSACAM qui y sont purement et simplement abandonnés dans des tas d’ordures.

    Pourtant cette société a le monopole de ce marché depuis des décennies et devrait avoir la prévision et l’expertise nécessaires pour maintenir la ville propre. Il y a bien lieu de se demander ce qui se passe pour que ce contrat ne soit pas véritablement honoré.

    Ne faut-il pas confier ce travail à plusieurs sociétés si HYSACAM a montré ses limites ? Pourquoi les autorités s’obstinent-elles à laisser cette société seule dans la collecte de ces ordures pendant que les populations suffoquent ?

    Vivement que l’ordre revienne afin que les populations puissent respirer de l’air pur et vivre en santé !

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0