Mediaterre

La Banque Européenne d'investissement veut renouveler la voie ferroviaire camerounaise



  • Après avoir financé sa construction dans les années 70, la Banque européenne d’investissement (BEI) souhaite participer au financement du renouvellement de la voie ferrée entre les localités de Belabo, Pangar à l’Est et Ngaoundéré dans l’Adamaoua. A cet effet, le chef de la représentation de la BEI pour l’Afrique centrale, M. Andréa PINNA a reprécisé les bonnes dispositions de cette institution financière à apporter des financements sur ce projet, au cours d’une récente visite sur le site du barrage de Lom Pangar, dans la région de l’Est Cameroun, barrage qui a été financé à hauteur de 20 milliards de francs Cfa par la BEI. Vu le niveau de dégradation de ce chemin de fer il y a urgence à le renouveler complètement, a estimé le représentant. Ce qui a amèné la BEI et le gouvernement camerounais à en faire une priorité. M. Pinna, précise également que la BEI est intéressée par le financement des projets d’électrification rurale au Cameroun et par ailleurs l’interconnexion électrique entre le Cameroun et le Tchad

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0