Mediaterre

Le CIPCRE et l'IADPA initient une réflexion sur le vivre-ensemble et la tolérance citoyenne



  • Théâtre de violents affrontements dans ses régions du Sud-ouest, du Nord-ouest, de l'Extrême-Nord et de l'Est, le Cameroun, pays de la sous région de l'Afrique centrale, connait depuis plus de deux ans des tensions qui fragilisent sa cohésion sociale. Sur les 10 régions que compte le pays, 04 sont en proie à des instabilités sociales et sécuritaires. Face au constat de cette insécurité rampante et des différents facteurs qui mettent en mal la solidarité et l'harmonie entre les populations vivants au Cameroun, le Cercle International pour la Promotion de la Création (CIPCRE) en partenariat avec l'Association Internationale pour le Développement en Afrique et d'autres organisations, organise des " ateliers décentralisés de réflexion sur le vivre ensemble et la tolérance citoyenne". Selon le programme communiqué par le CIPCRE, les travaux de ces ateliers ont débuté le 13 décembre dernier à Bafoussam et à Maroua. Ils ont continué deux jours plus tard à Foumban et se poursuivront les 18 et 19 Décembre prochains à Douala, Yaoundé et Edéa.

    Cette action citoyenne qui s'inscrit dans la Campagne de plaidoyer 2018 du Mouvement Interreligieux pour la Paix et le Développement Holistique (MIRPADH) vise à " identifier les causes de l'intolérance dans les sociétés camerounaises, les facteurs de risque et les signaux d'alerte".  Pour les organisateurs, il est question à travers cette opération de " prendre conscience et de maîtriser la problématique de la tolérance citoyenne comme garant du vivre ensemble". 

    Au cours de ces travaux, 20 participants dont des pasteurs (03), prêtres (03), imams (03), les chefs traditionnels (02), les jeunes leaders des communautés (06) et les représentants des médias locaux (03), sont appelés à refléchir pour identifier les causes de "l'intolérance dans la société camerounaise" et à proposer des solutions pour le maintien de l'entraide et de l'entente entre les individus. L'élaboration de la Déclaration finale de la Campagne sur le " Vivre ensemble dans la tolérance citoyenne au Cameroun" marquera la fin des travaux.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0