Mediaterre

Cameroun : Zoom Métiers 2019 du Centre Pilote de l'Orientation Scolaire, Universitaire et Professionnelle (COSUP)



  • Dans le cadre de la mise en oeuvre de son plan d'action, le COSUP, structure étatique d'encadrement et de promotion par excellence de l'entrepreneuriat des jeunes organise régulièrement, des activités de présentation, d'information et de sensibilisation sur des opportunités nationales et internationales d'un métier choisi selon des critères bien définis et liés à l'actualité ou au contexte socio économique/culturel, dénommées Zoom métier.

    En partenariat avec le Programme Intégré d'Appui aux Acteurs du Secteur Informel (PIAASI), le Ministère de l'emploi et de la formation professionnelle et les Centres de Formation Professionnelle, l'édition 2019 s'est tenue le 20 mars dernier à l'esplanade de la délégation régionale de l'emploi et de la Formation professionnelle sis au quartier Ngoa Ekellé dans la capitale politique du Cameroun Yaoundé. A l'honneur cette année, les métiers de la beauté et du bien-être, qui sont des activités dont les produits/les prestations visent ou concourent à l'amélioration du bien-être physique et mental de l'homme ou l'atténuation de ses imperfections. Les principales branches de ce corps de métier sont l'entretien physique et psychologique à travers l'esthétique, la massothérapie. L'événement a regroupé plusieurs jeunes professionnels. Qu'est-ce qui justifie le choix de ces métiers ? Quel en est l'état des lieux ?

    Longtemps considérés au Cameroun comme des métiers "des gagnent petit et des ratés", les métiers de la beauté sont restés inexplorés et surtout abandonnés aux femmes jusque très récemment. Ne s'y engageaient que les personnes n'ayant trouvé rien de plus important à faire. Cette perception et cette considération ont laissé la place à l'amateurisme, à des prestations approximatives, aucun contrôle, aucune norme n'existant dans ce secteur. Or de récentes analyses ont prouvé que ces métiers sont porteurs de beaucoup d'espoirs sur le plan de l'entrepreneuriat jeune d'où la nécessité de les promouvoir afin d'intéresser plus de jeunes.

    Il s'est agit au cours de cette activité, de présenter les différents métiers, les lieux de formation, les opportunités, la durée de formation et le contenu de celle-ci, les aptitudes indispensables à l'exercice de ces métiers, les conditions d'évolution professionnelle. Des ateliers de pratique professionnelle de coiffure, d'esthétique et de massages par des spécialistes ont clôturé la journée. Plusieurs établissements scolaires et centres de formation professionnelle de la ville ont pris part à ce zoom métier. Dans son discours de clôture, le Délégué Régional a invité les jeunes à s'investir dans ce secteur d'activité avec beaucoup de professionnalisme en vue de s'auto-employer et contribuer de façon significative au bien-être des populations camerounaise. Quant aux professionnels du secteur, ils ont émis le voeu de voir se multiplier ces carrefours métiers du Cosup qui accroissent leur visibilité en faisant connaitre les métiers de la beauté et du bien-être.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0