Mediaterre

Une lueur d'espoir pour l'écologie en République démocratique du Congo



  • Une lueur d’espoir pour l’écologie en République démocratique du Congo 

    La République démocratique du Congo affirme son Leadership, par le canal de son Président de la République, Félix-Antoine TSHISEKEDI, dans le domaine de l’environnement.

    Par des échanges objectives, une réunion ordinaire du conseil des Ministres, s’est tenue à la cité de l’Union Africaine, sous la direction du Président lui-même, en cette cause. 

    Félix TSHISEKEDI fait un grand pas, en prouvant sa grande volonté pour l’écologie de son pays; en entrevoyant une agence de transition écologique dans les prochains jours.

    A cet effet, il annoncé que la création de cette « Agence de transition écologique » permettrait la mise en œuvre, de manière plus optimale, toutes les potentialités que regorgent le pays dans le secteur écologique.

    D’après diverses études, cela a été prouvée que la République démocratique du Congo dispose d’une immense forêt dont l’étendue ou la superficie serait de 154 millions d’hectares, et qui couvrirait plus de 60% des forêts du bassin du Congo. Et ces mêmes études auraient démontré que les tourbières dans la forêt de ce riche pays s’étendent sur 145.500 Km2, et stockent que, 30 milliards de tonnes de carbone. Ce qui, de toute évidence, rendrait ce projet ambitieux, réalisable. 

    Pour une première fois, dans l’histoire de la République démocratique du Congo, Monsieur Félix-Antoine TSHISEKEDI, vient redonné une lueur d’espoir au pays, en annonçant un projet ambitieux dont la création d’une Agence de transition écologique en RDC. 

    Grâce à ce projet ambitieux, Monsieur Félix-Antoine TSHISEKEDI soutient par sa thèse, vouloir réaffirmer le Leadership de la République démocratique du Congo dans le secteur de l’environnement. Sans perdre de vue qu’en fin Septembre, à New-York, le Président de la République aurait encouragé les partenaires de ce pays d’être d’une grande aide pour lui et pour son gouvernement, dans les efforts pour la préservation de l’écosystème de la forêt du Congo. 

    Au cours de la réunion pour l’alliance pour les forêts tropicales, le Président Félix-Antoine TSHISEKEDI a précisé que ce soutien devrait être réalisable par des compensations financières sérieuses, des partenariats efficaces et le transfert des technologies, afin d’assurer un impact durable qui, grâce à une action renforcée pour l’atténuation, l’adaptation et la diminution de gaz à effet de serre à la base du réchauffement climatique, le pays pourrait jouir de ses acquis.

    LUAKA Sarah.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0