Mediaterre

Gestion durable des ressources naturelles : Un dispositif pour analyser et diffuser l'information environnementale



  • La gestion efficace de l’environnement, au profit d’un développement durable en général et de la lutte contre la pauvreté en particulier requiert, de la part des pays, l’élaboration et la mise en place d’outils et de dispositifs spécifiques performants, permettant d’identifier les changements environnementaux et de les suivre par des indicateurs de performance.

    C’est dans cette optique que, le Burkina Faso en partenariat avec l’Observatoire du Sahel et du Sahara (OSS) a organisé une formation aux techniques de conception et de réalisation, d’un observatoire, afin de jeter les bases pour la mise en place d’un Dispositif d’Observation et de Suivi et d’Evaluation (DOSE), dans le but de relever les défis liés à une gestion durable des ressources naturelles garant dans une certaine mesure de la réduction de la pauvreté.

    Pour Madame le Secrétaire Permanent du Conseil National pour l'Environnement et du Développement Durable (SP/CONEDD), l’Observatoire National de l’Environnement et du Développement Durable (ONEDD) que le Burkina Faso ambitionne de mettre en place, aura pour sève nourricière une information environnementale pertinente et fiable et celle-ci revêt un caractère multidimensionnel et multisectoriel. Dès lors, sa production, et sa gestion font appel à une panoplie d’acteurs et d’institutions dans des domaines aussi variés que complexes.

    L’ONEDD sera un dispositif permanent de surveillance, d’alerte précoce et de suivi évaluation, avec pour mission, d’analyser de gérer et diffuser l’information environnementale que tous les acteurs auront contribué à collecter ou à produire en vue d’une part d’impliquer les différents acteurs à la base et d’autre part d’aider les décideurs à promouvoir une bonne gouvernance environnementale.

    C'est ainsi la formation à la mise en place de Dispositifs d’Observation, de Suivi et d’Evaluation pour la promotion du développement durable répond par ailleurs à deux soucis majeurs pour le Burkina Faso:

    • Souscrire au plan régional et sous-régional, à l’initiative DOSE (Dispositif d’Observation et de Suivi Environnementale) de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS);

    • Aider au plan national, à la fédération et à la valorisation des systèmes de production et de diffusion des données environnementales et de développement durable.

    SP/CONEDD-DCIME du 13 février 2008
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0