Mediaterre

Côte d'Ivoire: Les recettes du CNRA contre la maladie du cocotier



  • Le Centre national de recherche agronomique (CNRA), avec l'appui financier du Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricole (FIRCA), exécute depuis le 8 août 2012, pour une durée de deux ans, un projet de lutte contre la maladie du cocotier, dans le département de Grand-Lahou, au sud de la Côte d'Ivoire.

    La phase de restitution des six premiers mois des travaux de recherche, a eu lieu le samedi 16 février 2013, dans le village de Braffèdon. Les responsables du CNRA ont proposé aux producteurs des méthodes de lutte efficaces contre la propagation de ce fléau ; à savoir : (i) abattre systématiquement, découper et brûler tous les arbres présentant des symptômes et ceux qui sont aux alentours, (ii) éviter de transférer du matériel (plants, feuilles, bois, etc) d'une plantation attaquée vers une parcelle saine, (iii) entretenir les parcelles saines et renouveler le verger en expérimentant les 51 autres variétés du CNRA, sauf l'hybride "Port-Bouët 121" et le "Grand-Ouest Africain", cultivés dans les plantations. Car cette maladie qualifiée de "mystérieuse" a, en l'espace de dix ans, décimé plus de 300 ha de plantations du département. D'où une perte de 1200 tonnes de coprah par an, estimées à 300 millions de FCFA. Alors que la culture de la variété "Cocody" constitue un moyen de subsistance pour 12 500 ménages à Grand-Lahou.

    A en croire le Professeur Jean-Louis Konan Konan, chef du programme de recherche sur le cocotier au CNRA, il y a une lueur d'espoir. En effet, selon lui, une carte sanitaire a été élaborée sur la base des 61 villages et campements visités et 29 parcelles affectées répertoriées. Et d'ajouter que des échantillons ont été prélevés sur des plants et sols, à l'effet de les analyser dans des laboratoires nationaux et internationaux appropriés (au Mexique et Canada). Ce, afin de déterminer les causes réelles de cette maladie du cocotier et de l'éradiquer. Le représentant du FIRCA, N'Diaye Oumar, a pour sa part, assuré les populations de l'appui financier de sa structure à ce programme.

     

     

    Dr Arnaud Zagbaï

    Source : (Quotidien gouvernemental Fraternité Matin)

    .

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0