Mediaterre

En route pour " l'abandon " total des sachets plastiques au Burkina Faso



  •  L'usage des sachets plastiques est devenu une seconde nature chez le citoyen lambada " au pays des hommes intègres ". Au marché par exemple, une aubergine, un sac plastique, une poignée de citrons, un autre sac plastique. A la pharmacie, une petite boîte de médicaments, un sac plastique. Chez la vendeuse de gâteaux au coin de la rue, un gâteau, un sachet. Que fait-on de tous ces sacs en plastique, une fois leur mission accomplie ? Au mieux, ils sont jetés à la poubelle.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0