Mediaterre

L'exportation illégale de bois a fait perdre 540 millions de dollars au Mozambique en 10 ans



  • L’exportation illégale de bois vers la Chine a fait perdre plus de 540 millions de dollars au Mozambique entre 2003 et 2013. Selon la direction nationale des terres et des forêts du pays, plus de 90% des exportations de bois du pays vont vers la Chine, mais la 84% de ces chargements de grumes chinois ne sont pas déclarées.
    Et de conforter cette statistique en indiquant que, pour l’année 2013, par exemple, les douanes mozambicaines ont déclaré avoir enregistré 54 000 mètres cubes de bois en direction de Pékin, tandis que leurs homologues chinois ont, quant à eux, affirmé en avoir reçu 346 000 mètres cubes. Selon la direction, l’ampleur de cet écart se justifie notamment par la corruption ambiante qui prévaut actuellement dans le secteur douanier du pays. Les autorités affirment, chiffres à l’appui, que même en versant de grandes sommes en pots-de-vin, les trafiquants se retrouvaient néanmoins avec un bénéfice substantiel, d’où la difficulté d’enrayer le commerce illicite des grumes.
    Selon l’APA, les chiffres annoncés par la direction des terres et forêts du Mozambique proviennent d’une étude menée par des chercher de l’université Eduardo Mondlane de Maputo, dans le cadre d’un projet financé par le fond mondial pour la nature (WWF).
    Aaron Akinocho
    Autorisation de publication accordée par l’Agence Ecofin

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0