Mediaterre

Un exemple d'école écocitoyenne au Burkina Faso



  • En mars dernier, l'école primaire privée Anne-Marie RIVIER des sœurs de la Présentation de MARIE de Banfora recevait à Ouagadougou, au titre de la région des cascades, le 1er prix du concours interscolaire sur les emballages et déchets plastiques co-organisé par les ministères en charge de l'Environnement et de l'Education.

    En faisant un tour dans cet établissement, l'on remarque que le cap a été maintenu après le concours 1ère édition du genre pour contrer le péril plastique, concours dont il a remporté le 1er prix au titre de la région des cascades. Oui, l'école Anne-Marie RIVIER confirme bien son rang. En effet, même sans être annoncé, l'on trouve un domaine scolaire propre exempt de paperasse, de sachets et d'ordures. Et devant chaque classe une poubelle à roulettes adaptée à l'usage des enfants, et des lave-mains. Bref, un dispositif qui incite à adopter des comportements éco citoyens.

    Selon sœur TOUPANE, « l'hygiène corporelle, vestimentaire et un cadre de vie propre assure la santé, participe à l'éducation des élèves tout en leur conférant un sentiment de dignité et de fierté ». Elle ajoute qu’elle est parvenue à ce résultat grâce à l'implication des parents d'élèves, des élèves eux-mêmes, mais aussi grâce à l'aménagement du cadre qui s'y prête.

    Les efforts de cette école commencent à payer, car en plus de ce prix sur la salubrité, il faut rappeler que le 1er du Burkina au CEP session de 2016, est issu de cette école.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0