Mediaterre

Burkina Faso : le village de Pog- Neere Kougri bénéficie de nouvelles infrastructures éducatives



  • En prélude aux festivités du 11 décembre à Manga dans la région du Centre-Sud, le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Pr Stanislas OUARO, a présidé le samedi 8 décembre 2018, la cérémonie d’inauguration des infrastructures éducatives de l’école de Pog-Neere Kougri de la circonscription de Nobéré. C’était en présence des premiers responsables de ONATEL-SA, donateurs des joyaux d’un cout global de 63 000 000 de francs CFA et de la Ministre du développement de l’Economie Numérique et des Postes, Madame Hadja OUATTARA/SANON.

    L’école primaire publique de Po-Neere Kougri dans la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Nobéré dans la région du Centre-Sud, a bénéficié d’infrastructures éducatives pour accroître ainsi l’offre éducative dans la localité. C’est un bloc de 3 salles de classe et un bureau entièrement équipé en mobilier, un logement et un point d’eau, offerts par ONATEL-SA pour la normalisation de ladite école qui ont fait l’objet d’inauguration devant une population sortie nombreuse.

    Pour le ministre OUARO, cette action s’inscrit pleinement dans les aspirations du Gouvernement. Il a traduit ainsi la reconnaissance des plus hautes autorités du pays à ONATEL-SA et son personnel avec à sa tête la Présidente du conseil d’administration et le Directeur général, présents à la cérémonie. Dans son propos, le ministre a aussi invité les populations à faire de ces infrastructures les leurs en s’investissant pleinement dans l’entretien et dans l’accompagnement du corps enseignant dans leur noble tâche.

    Prenant la parole au nom de sa structure ONATEL-SA, le DG Sidi Mohamed NAIMI, a affirmé que la « véritable prospérité d’une entreprise ne se résume pas à son chiffre d’affaires » mais aussi à « l’aune de son utilité et de sa servitude à son environnement ».

    Le directeur d’école, Sylvain Sibiri KABORE quant à lui, s’est réjoui de l’apport considérable dont le personnel bénéficiera en termes d’amélioration des conditions de vie et de travail.

    D’un coût total estimé à 63 millions de FCFA, la réalisation de ces infrastructures au sein de cette école normalisée à 6 classes qui compte 298 élèves dont 131 filles, a été favorablement accueillie par la population qui a promis d’en faire « un tremplin pour l’excellence ».

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0