Mediaterre

Sénégal : Save Dakar, une initiative digitale et environnementale



  • Des activistes qui tentent de sensibiliser les citoyens à la protection de l’environnement ? C’est ce qui s’est passé à Dakar au printemps dernier.

    Utiliser les réseaux sociaux pour sensibiliser un groupe de personnes aux gestes éco-citoyens est de plus en plus en vogue. Le compte Save Dakar tient son succès du partage de photos et de comportements peu respectueux de l’environnement trouvés dans la capitale. À Dakar, de plus en plus de personnes appellent à la protection de la nature par des gestes simples, et les initiatives citoyennes sont de plus en plus nombreuses, encouragées par les opérations comme « Sénégal propre », l’initiative mise en place par le gouvernement le 4 janvier dernier.

    À l’origine de cette initiative : Mandione Laye Kebe, un photographe sénégalais. En 2017, lorsqu’il a lancé son projet, son initiative n’a pas été très bien accueillie : « Certains pensaient que j’étais sponsorisé par des ONG occidentales, d’autres m’ont dit : ‘tu donnes une mauvaise image de Dakar, tu n’aimes pas ta ville’. Mes amis aussi se sont moqués de moi, ils me disaient : ‘Toi, tu es maniaque là !’ » dit-il.

    Mais son combat ne s’arrête pas à ces critiques. Il continue à militer pour le soutien des pouvoirs publics, auxquels il reproche leur manque d’action pour l'environnement : « C’est bien beau de voir que les citoyens font des choses, mais c’est à l’État de prendre ses responsabilités. Ce type d’initiative ne fonctionnera que lorsqu’il y aura une véritable volonté politique et citoyenne » déclare-t-il.

    Et sa persévérance a fini par payer : de nombreuses personnes ont intégré le groupe et partagent des photos de la détérioration de la qualité de vie, des déchets, de la circulation… Certains habitants se sont même mis à débarrasser la ville de ses ordures et sensibilisent leurs voisins au ramassage des déchets.

    Save Dakar a pour projets futurs de mettre en place une application qui permettrait de mettre les citoyens en relation avec les élus en cas de problème d’utilité publique. Une campagne de financement sera également lancée afin de soutenir les quartiers populaires grâce à la sensibilisation dans le milieu scolaire ou à la mise à disposition de poubelles publiques.

     

    [MOGED]

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0