Mediaterre
   

Inondations au Mozambique et dérèglement climatique



  • Au Mozambique, la saison des pluies a tourné au drame pour 110 000 habitants de la vallée du Limpopo : ces derniers jours, l'eau a tout submergé, champs, villes et villages, obligeant des milliers de personnes à se réfugier sur les hauteurs. Pour l'instant, 40 victimes seraient à déplorer ; l'ampleur de la catastrophe est telle que le bilan pourrait s'élever à terme à 150 000 sinistrés.

    Un avion de reconnaissance des Nations Unies a survolé la vallée lundi dernier, photographiant les centaines d'hectares de terres agricoles noyées sous des eaux boueuses à la suite de la crue du fleuve Limpopo et de ses affluents -- c'est précisément dans ce genre de circonstances que l'on prend la mesure de l'importance du rôle humanitaire joué par l'ONU.

    Le président mozambicain Armando Guebuza s'est rapidement rendu sur place afin de constater les dégâts et la situation des déplacés. Dans un centre d'hébergement d'urgence, il s'est entretenu avec des réfugiés originaires de la ville de Chokwé et de ses environs, et les a assurés de la solidarité nationale : " Nous sommes avec vous, nous partageons votre douleur car nous savons que vous avez presque tout perdu, votre maison, vos chèvres, votre bétail... ".

    Source : Blogue de la Banque Mondiale

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0