Mediaterre
   

Stocks de pesticides périmés : un héritage indésirable pour l'environnement africain



  • De nombreux pays en développement importent des pesticides pour augmenter leur production agricole et lutter contre les maladies vectorielles telles que le paludisme.  Mais après un certain temps, ces produits deviennent inutilisables et dangereux. Aujourd'hui en Afrique subsaharienne, plus de 50 000 tonnes de pesticides périmés dégradent l'environnement.  Ces  produits polluants peuvent causer des cancers, des allergies, des troubles de la reproduction, des dérèglements immunitaires et des lésions du système nerveux.

    En 2005, le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) a débloqué 25 millions de dollars pour éliminer ces stocks en Afrique du Sud, en Éthiopie, au Mali, en Tanzanie,  et en Tunisie .  À ce jour, 3 310 tonnes de produits dangereux ont été évacuées de 897 sites dans le cadre du Programme d'élimination des stocks de pesticides périmés en Afrique (ASP).
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0