Mediaterre
   

Un couple rwandais travaille main dans la main pour fournir des services énergétiques à leur communauté



  • Un entrepreneur de l'est du Rwanda, qui a reçu une formation en technologies renouvelables et en développement des affaires offerte par GVEP, forme à son tour sa femme afin qu'elle puisse gérer leur entreprise de chargement téléphonique et leur salon de coiffure.

    Lorsque Mbarushimana Vincent a lancé son entreprise en 2009, il dépendait de batteries de voiture pour alimenter son service de chargement téléphonique à Gatsibo, dans l'est du Rwanda. Cependant, fermer son magasin et parcourir de longues distances pour recharger ces batteries ne s'avàrait pas viable sur le long terme.

    Après avoir reçu une formation développement des affaires et en technologie en 2014, Vincent a décidé d'investir ses économies dans un panneau solaire pour augmenter la productivité de son entreprise. Cela lui a permis de recharger 30 téléphones supplémentaires par jour et augmenter ses revenus de 1500 à 4500 Frw par jour (2$ à 6,5$).

    Motivé par le succès de cet investissement, il a décidé d'élargir et de diversifier ses services en ouvrant un salon de coiffure alimenté à l'électricité, le premier du genre dans sa communauté. Il a également intégré sa femme en l'invitant à participer à des réunions de sensibilisation sur le genre et des formations commerciales et technologiques organisés par GVEP.

    “Mon mari ayant partagé ses compétences en développement des affaires avec moi, je suis confiante dans le fait de pouvoir gérer notre magasin pendant qu'il explore d'autres possibilités pour élargir notre entreprise”, explique Mutesi, la femme de Vincent.

    L'équipe de GVEP a formé le couple afin qu'ils puissent tenir leurs registres, contrôler leur performance commerciale, uttiliser l'énergie de manière productive et veiller à la durabilité de leur entreprise. Mutesi est désormais responsable de l'entreprise de chargement téléphonique et du salon de coiffure, tandis que Vincent développe des activités agricoles dans la région.

    Avec les bénéfices de leur entreprise, Vincent et Mutesi ont acheté deux parcelles de terrain dans la communauté: un sur lequel ils construisent une maison qui servira à la fois d'habitation et decommerce, et l'autre pour cultiver du café, du chou et des aubergines . Grâce à cette nouvelle activité, Vincent a créé de emploi dans la région en embauchant deux agriculteurs pour travailler la terre.

    “Je suis très reconnaissant du soutien que j'ai reçu et souhaite désormais partager mon succès avec d'autres - que ce soit ma femme qui a maintenant acquis de nouvelles compétences, ou d'autres dans la communauté que j'aide à travers la disponibilité de services énergétiques”, explique Vincent.

    Le couple souhaite désormais acheter un nouveau panneau solaire et ouvrir un autre commerce dans le village voisin de Mayora, étendant ainsi les services énergétiques à d'autres zones rurales qui ne sont pas connectés au réseau. GVEP poursuit son soutien à travers des visites régulières pour évaluer les objectifs et les réussites du couple, et les aide désormais à promouvoir leur entreprise à travers des activités de développement de marché.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0