Mediaterre
   

Une organisation Camerounaise encourage l'intérêt et la réussite des jeunes filles pour " les sciences "



  • "Mon passage à cette fondation l’an dernier a été un facteur déterminant dans mon choix de m’inscrire à la filière de génie biomédical au moment d’entrer à l’université". C’est avec passion qu’Esther Rosane Bimaï, raconte son expérience à la Fondation Rubisadt de Douala au Cameroun.

    Créé en 1993, cet établissement s’est donné pour mission de susciter l’intérêt des jeunes filles pour les STEM (science, technology, engineering and mathematics) à travers des formations pratiques, suivies de compétitions entre groupes de filles sur des projets qu’elles ont proposés pour résoudre un problème précis

    C’est pendant les vacances scolaires de 2017 alors qu’Esther Rosane Bimaï est dans l’attente des résultats du Baccalauréat qu’elle participe aux activités de cette fondation.

    “Notre objectif, c’est qu’elles sachent, dès le bas âge qui elles sont, quels sont leurs rêves. Et quand elles arrivent quelque part, qu’elles puissent identifier des problèmes et qu’elles y recherchent des solutions qu’elles peuvent implémenter”

    Florence Tobo Lobé, présidente de la Fondation Rubisad

    Source, crédit photo et suite de l’article sur : https://www.scidev.net/afrique-sub-saharienne/ingenierie/article-de-fond/cameroun-organisation-suscite-interet-jeunes-filles-sciences.html

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0