Mediaterre
   

Appel d'offres - Étude nationale sur l'état de lieux des oasis du sud algérien



  • Intégré au programme d’action pilote entre l’Algérie et l’Union européenne (PAP-ENPARD) et dans le cadre du projet "Appui aux acteurs locaux pour un développement rural durable des oasis du sud algérien", l’APEB lance un appel d'offres pour la recherche d’un(e) consultant(e) en vue de faire une étude nationale sur l’état de lieux des oasis du sud algérien.
    Présentation du projet

    Dans le cadre du programme PAP ENPARD (Programme d'action pilote pour le développement rural et l'agriculture, Algérie) initié entre la délégation de l’Union européenne en Algérie et l’Etat algérien, le CARI a obtenu un financement afin de réaliser le projet "d’Appui aux acteurs locaux pour un développement durable des oasis du sud algérien". Ce projet est réalisé en partenariat avec l’APEB (Association pour la Protection de l'Environnement de Beni Isguen) et l’association El Argoub à Laghouat, auxquelles viennent s’associer l’Université de Ouargla et l’association de sauvegarde du patrimoine de Guerrara.

    L’objectif de ce projet est de promouvoir un développement rural durable des oasis du sud algérien à travers le renforcement des capacités des acteurs de la société civile oasienne et leur mise en réseau, ainsi que l’appui au développement de filières de productions agricoles en vue de contribuer au développement économique de ces régions. Ce projet s’inscrit également dans le cadre du RADDO, Réseau pour le développement durable des écosystèmes oasiens.

    Contexte particulier et justification

    Un des axes majeurs du projet est l’élaboration d’une stratégie de plaidoyer, constituant la feuille de route pour le réseau durant les deux années du projet et visant la promotion du développement durable des oasis algériennes. Cette stratégie nationale de plaidoyer comprend la réalisation d’une étude nationale d’état des lieux sur les oasis d’Algérie dont le résultat sera présenté lors d’un atelier national.

    L’objectif de cette étude nationale est de dresser un état des lieux sur la situation oasienne à partir des études et recherches en la matière. Elle s’appuiera également sur les ateliers régionaux organisés dans le cadre du projet. Ainsi, l’étude présentera les problématiques, les enjeux et les solutions concernant la dégradation des oasis en Algérie. De même, cette étude viendra alimenter un atelier national pour plaider la mise en place d’une stratégie nationale de sauvegarde des oasis afin que les oasis occupent une part importante de l’agenda national, et ce en complémentarité avec la mobilisation et le plaidoyer du RADDO.

    La rédaction d’une étude nationale offrira ainsi un poids plus important aux enjeux soulevés par les acteurs du projet et visera une mobilisation globale sur la question oasienne. Pour ce faire, un comité scientifique/de lecture regroupant des chercheurs et des institutions traitant de la problématique oasienne sera institué et apportera son concours à l’élaboration de l’étude nationale.Ce comité donnera plus de crédit à la reconnaissance des conclusions de l’étude auprès des institutions nationales, un poids à un appel en faveur de l’intégration des oasis dans les politiques nationales, à l’élaboration d’un programme national de sauvegarde des oasis.

    Conditions

    Cette étude sera réalisée par une équipe de consultants justifiants d’une solide expérience choisie en partenariat avec l’université de Ouargla et les autorités algériennes. Après un état des lieux sur la base de la bibliographie existante, elle s’appuiera sur des enquêtes de terrain impliquant les partenaires du projet. Cette phase terrain sera organisée en lien avec les ateliers régionaux prévus dans le projet et qui constitueront une source d’information essentielle.

    Un comité de relecture aura pour mission l’évaluation de l’étude nationale à travers des recommandations qui seront adressées aux experts. Les experts sont tenus de tenir compte de ces recommandations qui leur seront formulées. À ce titre, un nouveau rapport modifié devra parvenir au coordinateur national dans un délai n’excédant pas les 3 semaines.

    Calendrier de déroulement de l’étude

    De fin septembre 2018 jusqu'en début décembre 2018.

    Soumission à l’appel d’offres

    Votre candidature devra comprendre une lettre explicative abordant les éléments suivants :

    • Analyse de la demande (compréhension du TdR) ;
    • Présentation de la méthode de travail ;
    • Un calendrier de réalisation des tâches ;
    • Budget nécessaire pour la réalisation de l’étude ;
    • CV de l’expert et des membres de l’équipe de travail s’il y a lieu.
    Qualifications et compétences
    • Formation supérieure sanctionnée au minimum par un diplôme universitaire de niveau Bac 4 ou équivalent, en sciences agronomiques ou autre domaine lié à l’étude ;
    • Faire preuve d’une expérience professionnelle dans le domaine des oasis de 5 ans au minimum ;
    • Avoir 3 ans d’expérience spécifique dans un institut technique et/ou dans un centre de recherche et/ou une université en lien avec les oasis ;
    • Avoir plusieurs expériences d’expertise dans le domaine oasien serait un atout majeur ;
    • Maîtrise du français (écrit et oral) ;
    • Maîtrise de la Suite Office.

    Date limite

    Merci d’envoyer votre réponse à l’appel d’offres au mail suivant avant le 1er septembre 2018 à carioasisalgerie@gmail.com

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0