Mediaterre
   

Le riz " Böra Maalé ", une marque en plein essor



  • Le « Böra Maalé Fanyi », ou « riz de mangrove de qualité de Guinée »est devenu le 30 octobre 2018, lpremière marque collective de produit agricole transformé enregistrée en Afrique de l’Ouest et du CentreVoici une présentation de ce riz aux nombreux atouts.

    Développé dans les plaines et a, mais aussi les techniques de transformation associées (étuvage avant décorticage) lui confèrent des caractéristiques qui expliquent sa renommée.

    Des atouts économiques

    Ce riz de mangrove dispose d’un important potentiel de vente. Il est en effet accessible à tous les ménages, notamment les plus pauvres. Ces derniers le consomment en le mélangeant  avec du riz importé. De plus, le « Böra Maalé Fanyi » est source de revenus pour de nombreux ménages ruraux impliqués dans sa production, sa transformation et sa commercialisation.

    Les acteurs de cette filière se sont progressivement organisés et ont développé des actions collectives pour mutualiser leurs moyens et défendre leurs intérêts. Grâce aux interventions du Gret, de la Maison guinéenne de l’entrepreneur (MGE) et d’autres acteurs, l’aval de la filière (groupements d’étuveuses, de décortiqueurs et de commerçants) s’est peu à peu structuré. Une charte qualité listant les bonnes pratiques a également été élaborée de façon concertée et instaurée pour tous les acteurs de la filière.

    L’un des principaux enjeux était d’éviter ou de limiter la vente d’autres riz étuvés locaux sous le nom « Böra Maalé » à Conakry. Il a également fallu s’assurer que la plus-value liée aux caractéristiques du produit revienne bien aux acteurs de la filière, et les inciter à investir dans la riziculture et les activités de transformation. C’est ainsi que l’idée d’une labellisation est apparue comme un moyen efficace de valorisation et de protection du riz de mangrove étuvé.

    L’importance du label

    La création d’une marque collective a donc été retenue comme première étape pour tester un dispositif interprofessionnel de valorisation et de promotion de ce riz de mangrove de qualité.

    En effet, une marque collective ne nécessite pas de contrôle externe (dispositif d’autocontrôle par le détenteur de la marque), mais elle permet d’impulser une synergie entre diverses interventions et acteurs, autour d’une approche territoriale de valorisation des produits transformés localement.

    La marque « Böra Maalé Fanyi », qui s’adresse essentiellement à un marché de niche à plus forte valeur ajoutée, a ainsi été créée en 2014 et agréée officiellement en 2015. La marque est portée par une organisation  interprofessionnelle, le « FRéseau Böra Maalé » constitué de représentants guinéens des différents métiers de la filière. Avec l’appui de la MGE, le réseau a déjà permis, depuis sa création, le conditionnement et la livraison de 11 650 kg de riz (essentiellement en sachets de 1 à 5 kg). Par trimestre, cela représente 400 à 500 kg environ. Les destinataires sont aussi bien les supermarchés et les restaurateurs que des particuliers.

    Première marque collective de produit agricole transformé officiellement enregistrée auprès de l’OAPI

    Aujourd’hui, la marque est officiellement enregistrée auprès de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) qui constitue l’office commun de propriété industrielle pour ses 17 Etats membres en Afrique de l’Ouest et du Centre. « Böra Maalé Fanyi » devient ainsi la première marque collective de produit transformé dans l’espace de l’OAPI !

    Afin de développer et de pérenniser la marque et d’atteindre l’autonomie, le Gret et la MGE poursuivent le renforcement des capacités techniques et financières du « Réseau Böra Maalé ». Le renforcement des synergies d’actions entre les acteurs de l’amont et de l’aval Fest également au cœur des actions pour contribuer à l’essor de la marque. Enfin, le développement d’actions de plaidoyer reste au cœur des priorités – pour une meilleure prise en compte de démarches qualité basées sur une concertation multi-acteurs, mais aussi dans un objectif de promotion de filières locales dans les politiques publiques (politique agricole mais aussi politiques commerciale et fiscale).

    En savoir plus sur le label Böra Maalé Fanyi 
    3 questions à Kerfalla Camara, directeur de la Maison guinéenne de l'entrepreneur
    Découvrir les activités du Gret en Guinée

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0