Mediaterre
   

Guide pratique sur la production et la transformation du manioc



  • Consommé à la fois par les humains et par les animaux et comptant plus d’une vingtaine de produits dérivés, le manioc offre des avantages considérables en termes de sécurité alimentaire. D’un rendement stable et élevé, même sur des sols marginaux et dans des conditions de pluviométrie incertaine, il s'agit de l’une des cultures vivrières les plus cultivées et les plus consommées dans de nombreuses régions du monde.


    Le manioc apporte des revenus importants aux producteurs et aux petits agriculteurs. Cet arbuste varié, qui pousse jusqu'à cinq mètres de hauteur, est cultivé pour ses tubercules, ses feuilles et ses tiges riches en amidon. Largement utilisés dans l’industrie alimentaire, celle du textile et d’autres encore, les tubercules de manioc peuvent être vendus pour être transformés en pâtisseries, en tapioca, en pâtes alimentaires ou en frites. Parallèlement à cela, les sous-produits de la plante se présentent sous forme de papier, de colles et d’alcool tel que de la bière.

    Dans le cadre de sa collection PROAGRO, Ingénieurs Sans Frontières a publié un guide sur la production et la transformation du manioc. Joliment présenté, avec des conseils pas à pas et une multitude de figures, d’illustrations et de tableaux en couleur, ce manuel propose aux producteurs de manioc des techniques simples d’amélioration de la production, du stockage et de la transformation. Il aborde aussi d'autres domaines, comme la récolte, les produits alimentaires dérivés des feuilles de manioc et la transformation dans différents produits, comme la pâte de manioc et la farine. Les dernières rubriques comportent des tableaux utiles dressant les coûts de production, de transformation et de vente des tubercules de manioc (gari et atiéké) ainsi qu'une bibliographie et des contacts utiles.

    Dans un témoignage, Jean Taouta confiat que « ette publication m'a permis de connaître tous les sous-produits du manioc et les techniques appropriées des différentes transformations. », confiait Jean Taouta. Si, comme lui, vous cherchez des informations claires sur le manioc, lisez : https://cgspace.cgiar.org/handle/10568/76821

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0