Mediaterre
   

Burera, Rwanda : Aller plus loin dans la valorisation du bambou



  • Dans le district de Burera, dans la zone du Parc national des Volcans, aussi fragile que célèbre pour son gorille des montagnes, les habitants valorisent le bambou depuis plusieurs années, avec l’appui de l’Association rwandaise des écologistes (Areco-Rwanda Nziza).

    En effet, le projet Bambou Burera, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par Areco,  mené entre 2012 et 2015, a permis à environ 6000 bénéficiaires, dont 65% de femmes, d’être formés sur la transformation manuelle du bambou. 

    En 2015, une coopérative nommée Hangudushya Mu Minago (Innover dans le bambou), qui comprend 511 membres, dont 465 femmes, a été mise en place ainsi que le Centre pour la valorisation du bambou, fort de 39 membres. 

    Areco souhaite aujourd’hui aller plus loin : le projet BAFEB -PNV «  Valorisation du bambou pour la gestion durable du parc national des volcans et autonomisation des femmes en district de Burera au Rwanda », financé dans le cadre de l'initiative genre et gestion durable des forêts par le Bureau régional de l'OIF pour l'Afrique centrale et l'Institut de la Francophonie pour le développement durable, qui a débuté cette année, viendra « encourager les membres de ces structures, surtout les jeunes de ces structures qui se sont vite découragés vu que le revenu obtenu ne répondait pas aux attentes en termes d’emploi et valeur monétaire », selon les mots de l’association Areco. 

    Areco explique : « Le projet BAFEB-PNV favorisera l’autonomisation économique des femmes dans une perspective de gestion durable des forêts et de lutter contre la pauvreté des ménages. Il s’agira de soutenir l’entrepreneuriat féminin à travers la valorisation du bambou pour permettre leur participation effective dans la gestion des ressources forestières et la gouvernance économique et sociale. » 

    Les activités à venir sont multiples : formation de 15 jours de 25 femmes formatrices sur les technologies améliorées de transformation du bambou (adaptation des formes et taille des produits de vannerie) et le marketing ; sensibilisation des acteurs locaux sur les potentialités des femmes ; équipement du centre d’une machine pour disséquer les bambous et d’une autre pour la production de broches pour barbecue ; production et diffusion d’outils de communication et visibilité ; production de briquette à base de résidus de bambous ; aménagement du comptoir d’exposition-vente.

    Ce projet, d’un budget total de 12371 euros, est financé à hauteur de 9984 euros par l’IFDD et 2387 euros par Areco. 

    Il contribue à l’atteinte de l’objectif 15 des 17 objectifs du  Programme de développement durable à l’horizon 2030 : « Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres ».

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0