Mediaterre

L’air de l’État de Washington pollué par l’Asie?



  • Des scientifiques de l’État de Washington émettent l’hypothèse que les émanations des centrales au charbon asiatiques ainsi que les fumées d’incendies provenant des forêts sibériennes pourraient contribuer à la détérioration de la qualité de l’air dans cet État du nord –ouest des États-Unis. Bien qu’il concède que la majorité de la pollution soit d’origine locale, le chercheur Dan Jaffe de l’Université de Washington soutient que les taux élevés de mercures prélevés dans les poissons d’eau douce ou encore le brouillard entourant le Mont Rainier pourraient être de provenance asiatique. Selon un responsable de l’Environmental Protection Agency (EPA), cette pollution, bien que minime comparativement à celle produite localement, pourrait suffire à annuler certains des efforts mis en place pour améliorer la qualité de l’air. D’un autre côté, comme le précise Denis Hayes, un environnementaliste de Washington, la majorité des industries asiatiques manufacturent des produits qui sont destinés au marché américain. Il est facile de pointer la Chine du doigt, mais en fait cette pollution est créée en bonne partie par la demande américaine.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0