Mediaterre

La température élevée des eaux du Pacifique est néfaste pour le saumon



  • Pêches et Océans Canada a publié hier la septième édition de son Rapport sur l’état de l’océan Pacifique. Ce rapport confirme que les températures de l’océan Pacifique en 2005 étaient encore très chaudes par rapport à la normale, mais s’étaient quelque peu refroidies par rapport à celles relevées en 2004. Impossible toutefois de savoir si ce refroidissement est temporaire ou si la température des eaux reviendra progressivement à la normale. Le réchauffement des eaux du Pacifique qui persiste depuis 2003 a des conséquences indésirables sur la prolifération des saumons cohos qui frayent dans le Pacifique au large de la Colombie-britannique. En effet, les eaux plus chaudes ont amené une réduction de l’apport de nutrients vers les couches supérieurs du Pacifique, provoquant ainsi une réduction de la présence de phytoplancton qui constitue la base de la chaîne alimentaire océanique et l’aliment de prédilection des saumons juvéniles. Conséquemment, la croissance observée chez les saumons cohos du printemps à l’automne 2005 a été la plus faible jamais mesurée depuis le début des observations en 1998. Parallèlement à cela, une abondante quantité d’espèces de zooplancton croissant normalement au large de la Californie a été détectée au large des côtes de la Colombie-britannique. Des espèces migratoires vivants d’avantage en eau chaude, comme le Merlu et la Sardine du Pacifique, ont aussi été observées en abondance ainsi que d’autres espèces que l’on ne rencontre habituellement pas en Colombie-britannique.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0