Mediaterre

Les québécois préfèrent Kyoto à Harper



  • La lune de miel du premier ministre Stephen Harper avec les québécois pourrait bien tirer à sa fin. Selon un sondage Léger Marketing publié hier par les groupes environnementalistes Équiterre et Greenpeace Canada, une écrasante majorité de québécois est en désaccord avec la position suivi par le gouvernement conservateur en ce qui a trait au protocole de Kyoto. L’enquête réalisée sur un échantillon de 1004 québécois démontre que 79% de ceux-ci préfèrent que le Canada respecte les engagements pris dans le cadre du protocole de Kyoto plutôt que d’adopter la position de Stephen Harper. La position du gouvernement Harper pourrait aussi lui causer un certain tort au Québec, une province où jusqu’à maintenant, sa popularité avait plutôt tendance à augmenter. Le sondage démontre en effet que 55% des québécois disent avoir moins confiance dans ce gouvernement depuis qu’il a adopté la position que l’on sait par rapport au protocole de Kyoto.
    Ce sondage survient au moment même où un groupe d’économistes adresse une lettre ouverte au premier ministre lui disant que l’argument économique évoqué pour se retirer du protocole ne tient pas la route. Les signataires de la lettre, provenant de toutes les grandes universités canadiennes, affirment aussi que le gouvernement fait une erreur en privilégiant l’approche de l’adaptation aux changements climatiques. Selon eux la lutte aux changements climatiques et l’adaptation à ses effets sont des approches complémentaires plutôt que substituables. De plus, affirment-ils, même si le réchauffement planétaire ne se réalisait finalement pas, l’approche du protocole de Kyoto serait rentable en termes d’économie d’énergie et de pollution atmosphérique.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0