Mediaterre

Les ampoules fluocompactes sur la sellette



  • Dans son édition d’aujourd’hui, le webzine Vision durable révèle que le bannissement des ampoules incandescentes au profit des ampoules fluocompactes pourrait augmenter au Québec. En effet, si seulement 5 % de l’énergie consommée par les ampoules traditionnelles est transformée en lumière, les 95 % restant eux, sont convertis en chaleur. Or, cette dernière contribue à chauffer les résidences.

    Puisque les ampoules fluocompactes émettent beaucoup moins de chaleur, les systèmes de chauffage sont davantage sollicités. Ainsi, les ménages québécois qui chauffent au gaz ou au mazout plutôt qu’à l’électricité ne devraient pas adopter les ampoules fluocompactes, du moins en hiver.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0