Mediaterre

Les inégalités sociales de santé augmentent-elles au Québec?



  • Les inégalités sociales ont un impact bien réel sur la santé de la population du Québec. Elles influencent la durée de vie tout autant que la qualité de vie, l’adoption de comportements favorables à la santé, le développement et le bien-être des jeunes ainsi que le recours aux professionnels et aux services de santé. Le troisième rapport national sur l’état de santé de la population du Québec, publié par l’Institut national de santé publique du Québec, vient nous rappeler comment ces inégalités sociales marquent profondément la santé de nos jeunes. Des marques que plusieurs conserveront toute leur vie durant.

    Si la présence d’inégalités sociales de santé est bien connue au Québec, il en va autrement de leur évolution temporelle. Ces inégalités augmentent-elles? Ou sont-elles plutôt stables ou encore en voie de réduction? Quelques études québécoises tracent le cours de ces inégalités depuis les années 1970 ou 1980 jusqu’au milieu des années 1990, en retenant le revenu comme indicateur social et la santé perçue ou la mortalité comme indicateur de santé. Le territoire couvert est celui de l’ensemble du Québec ou, le plus souvent, celui des régions métropolitaines ou de l’île de Montréal. De ces études, il ressort que les inégalités sociales de santé s’atténuent, du moins jusqu’au tournant des années 1990. Car, depuis lors, une tendance inverse se dessine. Cancers, maladies des appareils circulatoire et respiratoire et suicide sont les causes de décès associées au changement observé.

    Source : Institut national de santé publique du Québec
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0