Mediaterre

Annihilation des feux de forêt



  • Les feux de forêt représentent un casse-tête pour les pays. Chaque année plusieurs centaines de milliards de dollars américains sont perdues pour lutter contre ces incendies. Aux États-Unis, des incendies ont détruit des centaines de milliers d’hectares.
    Les pompiers essayent tant bien que mal de maîtriser ces feux.
    D’importants moyens sont déployés aussi bien dans les airs (hélicoptères, avions cargos transportant de l’eau) qu’au sol (les pompiers et les camions citernes). Malheureusement l’on déplore d’importants dégâts matériels et des pertes en vies humaines avant que les feux de forêt ne soient totalement maîtrisés.
    J’ai essayé de trouver une solution pour diminuer les dégâts causés par les incendies de grande ampleur (feux de forêt) que j’aimerais bien partager avec vous.
    Nous notons dans le cas d’un incendie de grande ampleur:
    Une zone déjà ravagée par les flammes
    Et une zone qui peut être atteinte par les flammes
    1. Zone déjà ravagée par les flammes
    Il s’agit de la zone déjà consumée par l’incendie. En général, c’est la zone que les pompiers essayent de maîtriser tant bien que mal. Le plus souvent, ils n’y arrivent pas jusqu’à ce que plusieurs milliers d’hectares ne soient consumés.
    2. Zone qui peut être atteinte par l’incendie
    Cette zone n’est pas encore atteinte par l’incendie. C’est ici nous allons attarder pour trouver notre solution.
    Nous allons par rapport à la zone déjà ravagée par les flammes, déterminer une zone que j’appellerai « zone sacrifiée », dans la zone non atteinte par l’incendie. Comme son nom l’indique, c’est la zone qui sera sacrifiée et au-delà de laquelle la flamme ne devrait plus évoluer.
    La zone sacrifiée est déterminée en tenant compte de la direction du vent. Elle aura un rayon qui dépendra surtout de l’ampleur du feu de forêt.
    Nous allons ensuite constituer un mur d’arbres abattus dont les feuilles seront orientées vers l’incendie. Ces arbres abattus seront associés à du sable pour bloquer le passage aux flammes.
    Nous constaterons une zone rasée par les bulldozers, constituée essentiellement de sable dont la distance par rapport au mur d’arbres abattus et de sable peut varier en fonction de la magnitude du phénomène, pour empêcher le vent de transporter les étincelles de feu vers la zone que j’appellerai « zone protégée »
    La zone protégée est essentiellement composée d’arbres et est protégée contre le feu de forêt.

    Voici donc ma solution pour réduire les dommages causés par les feux de forêt.

    [MOGED]

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0