Mediaterre
   

La diversité biologique de l'Afrique



  • La diversité biologique de l'Afrique maintient la santé humaine dans la mesure où elle représente une source importante de nourriture, de médicaments et de services écosystémiques: 80% de la population rurale de l'Afrique dépend de la médecine traditionnelle. Au Zimbabwe, 50 espèces de champignons, 25 espèces de fruits et 50 espèces de  feuilles légumineuses sont récoltées à l'état sauvage.

    L'exploitation incontrôlée et la fragmentation des habitats naturels menacent la biodiversité des plantes médicinales et la valeur de la sécurité alimentaire. La surexploitation et le changement climatiques contribuent également à la dégradation de la biodiversité et les déséquilibres dans les relations prédateur-proie peuvent favoriser les conditions d'éclosion d'une maladie.

    Les changements ou les perturbations des habitats sont causés par les  barrages,  la destruction des récifs coralliens et la pêche à la dynamite. Par ailleurs, la conversion des forêts naturelles et des prairies en terre arables crée également des conditions qui peuvent favoriser les vecteurs des maladies.

    Source : Agence Ecofin

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0