Mediaterre
   

La barrière de corail du Belize retirée de la Liste du patrimoine mondial en péril (UNESCO)



  • Le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO, réuni à Manama, à Bahreïn, depuis le 24 juin, a décidé cette semaine de retirer la barrière de corail du Belize de la Liste du patrimoine mondial en péril.

    “Le Comité a considéré que les mesures conservatoires prises par les autorités du pays, en particulier la mise en place d’un moratoire sur l’exploration pétrolière dans l’intégralité de la zone maritime du Belize, ainsi que le renforcement de la règlementation visant à protéger les mangroves justifiaient le retrait du site de la Liste du patrimoine mondial en péril”, a souligné l’UNESCO dans un communiqué de presse.

    Le Réseau de réserves du récif de la barrière du Belize a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 2009 en raison de la destruction des mangroves et des écosystèmes marins, de l’extraction de pétrole offshore et du développement de projets de constructions non durables.

    Le site inscrit en 1996 sur la Liste du patrimoine mondial est un système naturel exceptionnel qui comprend notamment le plus grand récif-barrière de l’hémisphère Nord, des forêts de mangroves, des lagons côtiers et des estuaires.

    Les sept sites du réseau illustrent les étapes de l’évolution des récifs et constituent un habitat important pour des espèces menacées telles que les tortues marines, les lamantins et le crocodile marin d’Amérique.

    La Liste du patrimoine mondial en péril est conçue pour informer la communauté internationale des conditions menaçant les caractéristiques mêmes qui ont permis l'inscription d'un bien sur la Liste du patrimoine mondial et pour encourager des mesures correctives.

    Communiqué de l'ONU
    Communiqué de l'UNESCO

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0