Mediaterre
   

France : la ministre de la Transition écologique et solidaire évoque les mesures de sortie de crise



  • Dans une interview accordée à TV5 Monde le 17 juin, Élisabeth Borne, ministre française de la Transition écologique et solidaire, évoque les mesures prévues par le gouvernement français afin de sortir de la crise de Covid-19. Au cœur de la stratégie des autorités, la volonté de « concilier cette attente d'écologie avec des inquiétudes qui vont forcément monter sur les conséquences économiques et sociales de la crise ».  A cet égard, la ministre affirme que la transition écologique pourrait en partie permettre de pallier aux conséquences de la pandémie par l’importante création d’emplois qu’elle pourrait engendrer.

    Au cours de cet entretien, Élisabeth Borne est notamment revenue sur les critiques qui ont été adressées au gouvernement suite au plan de sauvetage d’Air France. Pour rappel, la compagnie aérienne avait reçu en avril dernier une aide de 7 milliards d’euros dont « 4 milliards d’euros de prêt bancaire garantis par l’État, et 3 milliards d’euros directement fournis par l’État » afin de lui permettre de surmonter les difficultés causées par la quasi-paralysie de ses vols. En contrepartie, la compagnie s’est engagée à utiliser davantage de biocarburants, à réduire « de 50% des émissions de CO2 sur les vols domestiques » et à diminuer drastiquement les liaisons « quand on a une alternative ferroviaire à moins de 2 heures 30 ». Suite à cela, plusieurs ONG ont exprimé leurs doutes quant à la réelle efficacité de ces engagements. Cécile Marchand par exemple, porte-parole des Amis de la Terre, a déclaré lors d’une interview accordée au quotidien écologique Reporterre que « les conditions aux aides de l’État à Air France doivent permettre d’organiser une réduction ordonnée de ce trafic aérien socialement juste pour les salariés du secteur, et non promouvoir les fausses solutions ».

    Outre le secteur des transports, la ministre s’est également exprimée sur l’importance d’une reconversion écologique du secteur des logements et déclare militer activement pour la rénovation thermique des bâtiments. Plus de détails quant aux modalités de ces mesures ont été dévoilés lors de la Convention citoyenne sur le climat, laquelle s'est tenue du 19 au 21 juin dernier.

    En somme, la ministre soutient que l’écologie représente une véritable opportunité pour sortir durablement de la crise, d’où la nécessité d’intégrer pleinement les enjeux environnementaux dans le plan de relance gouvernemental.  

    [MOGED]

    Pour consulter l’interview : https://information.tv5monde.com/info/la-transition-ecologique-au-coeur-du-plan-de-sortie-de-crise-pour-elisabeth-borne-363634

    Autres sources d’information :

    Reporterre (2020). « Air France devra réduire « drastiquement » ses vols en cas d’alternative ferroviaire ». Reporterre [en ligne].

     

    Illustration : Wikimedia Commons

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0