Mediaterre
   

La création du Parc Naturel de la Mer du Corail en Nouvelle-Calédonie: des bénéfices multidimensionnels



  • La création du Parc Naturel de la mer de corail en 2014 profite à la Nouvelle-Calédonie de plusieurs manières : elle permet tout d’abord de protéger la biodiversité exceptionnelle de la Nouvelle-Calédonie présente dans son espace maritime, tout en permettant un développement économique durable et responsable dans l’archipel. Ce parc naturel contribue en outre au rayonnement de la Nouvelle-Calédonie et fait office de vitrine internationale pour la région. Le Parc Naturel contribue également à atteindre l'objectif 11 du plan stratégique pour la diversité biologique signé en 2010 à Aichi, qui vise à protéger au moins 10% des zones maritimes.

    La zone couverte comprend en effet divers éléments divers et une richesse exceptionnelle tels que des dorsales océaniques détachées de l'ancien continent du Gondwana il y a quelques 100 millions d’années, des bassins sédimentaires profonds, une tranchée océanique et de nombreux monts sous-marins dont certains se sont même rassemblés pour former des structures récifales, ainsi que des structures lagunaires ou volcaniques. On peut aussi trouver une grande diversité d’écosystèmes de haute mer à l’intérieur du parc, ainsi que des écosystèmes pélagiques et des récifs coralliens. De plus, la zone se compose de 25 espèces de mammifères, 48 espèces de requins, 19 espèces d'oiseaux nicheurs et 5 espèces de tortues.

    C’est face à cette diversité unique au monde que la création d’une zone de protection pour la Nouvelle Caléonie prend tout son sens. La mise en œuvre d’une politique commune durable d’exploitation et de préservation de l’océan Pacifique rend la gestion de l’espace maritime de la Nouvelle-Calédonie d’autant plus significative. Par conséquent, le pays participe à la dynamique régionale, tout comme les îles Cook et Kiribati, qui se sont aussi investies dans cette initiative de protection du corail.

    Le processus a commencé dans le Pacifique en 2010 lorsque les chefs d'État du Forum des îles du Pacifique ont approuvé la feuille de route pour le Pacific Oceanscape, un espace collaboratif dédié au développement durable, conçu pour répondre aux besoins des populations vivant dans le Pacifique. Ce projet collectif ambitionne de permettre la protection plus de 40 millions de km2 de corail, soit 10% de la surface couverte par l'océan Pacifique.

    Les objectifs de ce projet sont les suivants: mettre en œuvre une gestion intégrée des océans, faciliter l'adaptation aux changements climatiques et environnementaux, et maintenir les liens entre les pays membres du Forum, ainsi que des opportunités d'apprentissage et de partage, alliant ainsi les différents aspects du développement durable, à savoir un développement à la fois social, par ses aspects coopératifs et formatifs, mais aussi un développement économique, par sa contribution touristique pour la région, et il s’agit aussi d’un développement environnemental, grâce à la protection de la biodiversité mise en place par la création du parc.

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0