Mediaterre

Changement climatique : les populations du Nouveau-Brunswick se préparent à un hiver rude



  • Pour sensibiliser la population à l’importance d’être prêt à faire face à une situation comme celle du verglas de janvier 2017, la Semaine de la préparation aux tempêtes a eu lieu du 4 au 10 novembre derniers. La Semaine de préparation aux tempêtes est l’occasion au Nouveau-Brunswick d’informer les citoyens sur l’importance d’une bonne préparation. C’est la meilleure façon d’éviter de se retrouver en situation de vulnérabilité lors des événements naturels qui surviennent de plus en plus souvent et avec de plus en plus de violence.

    Marc Belliveau, le directeur adjoint pour les provinces de l’Atlantique à l’OMU (l’Organisation des mesures d’urgence), martèle qu’il faut cesser de croire que sans préparation, tout ira bien. Il faut arrêter de croire que quelqu’un va tout le temps être là pour te supporter immédiatement.

    Greg MacCallum, le directeur de l’OMU, estime de son côté que si l’on espère « toujours que tout aille pour le mieux, nous devrions nous préparer à faire face au pire. »

    Le président-directeur général d’Énergie NB, Gaëtan Thomas, affirme que chaque année, de plus en plus d’efforts sont déployés pour rétablir le courant plus rapidement lors des tempêtes, mais que rien ne remplace le travail d’équipe et la préparation.

    Énergie NB et l’OMU ciblent trois composantes à une bonne préparation :

    1. Connaître les risques : quelles sont les situations d’urgence qui pourraient vous toucher dans votre région ? Pour mieux vous préparer, ayez des discussions entre amis ou en famille pour évaluer ce qui pourrait survenir et avoir un impact sur vous et vos proches.

    2. Préparer un plan d’urgence : Pour éviter de se retrouver dans l’inconnu si une situation d’urgence se produit, établissez un plan avec votre famille : lieu de rendez-vous, numéros de téléphone et contacts d’urgence peuvent être écrits sur papier et toutes les personnes dans votre foyer devraient être au courant de ce plan.

    3. Avoir une trousse d’urgence : les gens du Nouveau-Brunswick devraient avoir tout ce dont ils ont besoin pour eux et leur famille afin de traverser les 72 premières heures d’une situation d’urgence.

    Items essentiels : eau, nourriture non périssable, lampes de poche et radio à batteries, trousse de premiers soins, médicaments.

    Sources : Radio Canada

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0