Mediaterre

Le Nouveau-Brunswick dévoile un plan pour réduire les émissions industrielles de gaz à effet de serre



  • Source : ministère de l'Environnement et des Gouvernements locaux

    Le gouvernement provincial a rendu public, afin de recueillir des commentaires, le plan élaboré au Nouveau-Brunswick qu’il propose pour réduire les émissions de gaz à effet de serre des grands émetteurs.

    Intitulé Tenir les grands émetteurs responsables : système de tarification fondé sur le rendement du Nouveau-Brunswick, ce plan réglementera le secteur industriel et le secteur de la production d’électricité. La période d’examen par le public aura lieu du 13 juin au 12 juillet. Les commentaires sur la proposition peuvent être envoyés à l’adresse NBOBPS-STFRNB@gnb.ca.

    « Grâce à ce plan, nous pouvons continuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en maintenant la compétitivité économique du Nouveau-Brunswick et en assurant la stabilité des emplois », a déclaré le ministre de l’Environnement et des Gouvernements locaux, Jeff Carr. « Le plan limite également les répercussions sur les tarifs d’électricité pour les gens du Nouveau-Brunswick. »

    Le gouvernement fédéral a annoncé, l’automne dernier, que la province serait assujettie au plan fédéral entourant le système de tarification du carbone pour les grands émetteurs. Le gouvernement provincial avait fait savoir qu’il créerait sa propre approche pour réglementer les grands émetteurs en tant que solution de rechange au système fédéral.

    « C’est en fait une question d’équité, a dit M. Carr. D’autres provinces ont conclu avec Ottawa des ententes moins rigoureuses que le plan fédéral. Il est difficile pour notre province d’être concurrentielle et viable si nous payons plus que nos voisins. »

    Le Nouveau-Brunswick a déjà réduit ses émissions de carbone de 28 pour cent depuis 2005 et est en voie d’atteindre sa part de la cible nationale de faire en sorte que, d’ici 2030, les émissions soient réduites de 30 pour cent comparativement aux niveaux enregistrés en 2005.
    Les grands émetteurs industriels devront réduire l’intensité de leurs émissions de gaz à effet de serre de 10 pour cent d’ici 2030. M. Carr a indiqué que ces normes se situent dans les limites de ce que le gouvernement fédéral a approuvé pour d’autres provinces.
    Les producteurs d’électricité devront respecter des normes de rendement visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en limitant les répercussions sur les tarifs.

    « Notre approche réglementaire conçue au Nouveau-Brunswick est équitable et produira des résultats, a affirmé M. Carr. Nous sommes d’avis qu’elle satisfait à toutes les exigences fédérales, et nous continuerons de discuter avec le gouvernement fédéral pour nous assurer que cette approche est acceptée. »

    Le système de tarification fondé sur le rendement du Nouveau-Brunswick couvrira environ 50 pour cent des émissions de gaz à effet de serre dans la province. Il s’agit de l’une des nombreuses mesures qui devront être prises pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les autres mesures figurent dans le plan d’action sur les changements climatiques de la province.

    « Nous avons approuvé le plan d’action sur les changements climatiques du Nouveau-Brunswick l’automne dernier, a dit M. Carr. Notre système de tarification fondé sur le rendement et les mesures du plan sur les changements climatiques faciliteront la transition et nous permettront de faire croître notre économie, tout en réduisant nos émissions de carbone. »

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0