Mediaterre

Nouveau-Brunswick : Le gaz de schiste contesté à Sussex



  • Depuis 2004, l’entreprise Corridor Resources exploite le gaz de schiste à Sussex, une ville canadienne du comté de Kings, au sud du Nouveau-Brunswick.

    La problématique avec le gaz de schiste ce n’est pas le gaz en lui-même, mais c’est la façon dont il est extrait. En effet, le gaz de schiste est un gaz naturel extrait par fracturation hydraulique.

    « La fracturation hydraulique est un processus qui consiste à pomper de l’eau et des produits chimiques à haute pression pour fracturer le schiste et libérer le gaz naturel retenu par cette roche imperméable ».

    Le fait est qu’au bout du processus de la facturation hydraulique on se retrouve souvent avec des matières radioactives. « En 2006 par exemple, Corridor Resources avait traité 3 000 litres de matière contenant des éléments faiblement radioactifs, qui se sont déversées à la suite d’un forage ».

    Plusieurs résidents de Sussex ne veulent plus des puits de forages sur leurs terres, même si ces derniers reçoivent des compensations monétaires versées par l’entreprise Corridor Resources.

    « L’entreprise Corridor Resources a fait une annonce forte. En effet, elle renonce à creuser de nouveaux puits au Nouveau-Brunswick, et elle suspend sa recherche d’investisseurs pour soutenir un projet d’exploitation du gaz de schiste de plusieurs millions de dollars ».

    La raison avancée étant des « incertitudes réglementaires ».

    « Pour comprendre cette raison avancée par l’entreprise il faut remonter au mois de juin. En effet en juin dernier le gouvernement provincial avait annoncé la levée partielle du moratoire sur la fracturation hydraulique dans la région de Sussex, mettant ainsi fin au moratoire adopté en 2014 par le précédent gouvernement libéral. Mais suite à des revendications des représentants des Premières Nations, le ministre du Développement de l’énergie et des ressources naturelles avait alors promis que les Premières Nations seraient consultées avant de laisser l’industrie aller de l’avant. Ce qui oblige donc l’entreprise Corridor Resources à consulter les Premières Nations si jamais cette dernière voudrait creuser de nouveaux puits ».

    À Sussex il n’y a pas que de la contestation, plusieurs personnes trouvent que la production du gaz de schiste est une bonne chose pour l’économie locale et même provinciale

    Selon le maire de Sussex, Marc Thorne, « le Nouveau-Brunswick devrait produire localement le gaz naturel plutôt que l’importer, afin d’approvisionner les grands consommateurs industriels, commerciaux et institutionnels ».

    Source : Acadie Nouvelle

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0