Mediaterre

Nouveau-Brunswick : Éducation sur les changements climatiques



  • Le projet Gaia au Nouveau-Brunswick spécialisé dans l’éducation sur les changements climatiques a adapté sa programmation scolaire pendant la crise COVID-19. En effet, l’ONG a permis aux enfants d’acquérir de nouvelles connaissances sur le changement climatique avec des ressources en ligne et des activités quotidiennes pour les élèves du primaire et du secondaire.

    L’organisme à but non lucratif basé au Nouveau-Brunswick travaille dans les écoles du Nouveau-Brunswick depuis plus de 10 ans, dirigeant cinq programmes à différents niveaux, incorporant une éducation basée sur la recherche, des liens avec les programmes d’études et des actions locales liées aux changements climatiques.

    Selon Jane Burchill, agent de prestation de programme, « après la fermeture des écoles, ils ont réalisé que leur programmation régulière, qui se déroule généralement en classe avec les élèves et les enseignants, allait devoir changer parce qu’ils ne pouvaient plus se réunir en groupe. Ils ont donc opté pour des cours en ligne avec diverses activités pour encourager les enfants à s’impliquer dans la lutte contre les changements climatiques ».

    L’ONG a ainsi conçu des énigmes liées au climat pour pouvoir atteindre leur public cible, mais grâce à des ressources en ligne pour les élèves et les parents qui sont à la maison et qui recherchent des activités simples, rapides, faciles, mais aussi éducatives.

    Des énigmes liées aux changements climatiques proposent des activités quotidiennes à la maison, y compris des expériences, de l’artisanat, des mini-défis et une histoire hebdomadaire du climat. L’équipe de Gaia produit des vidéos pédagogiques, des guides ainsi que des feuilles de travail téléchargeables adaptées aux enfants pour garder les activités sur la bonne voie et faciles pour les parents. Les gens peuvent s’inscrire au programme sur le site internet du projet Gaia.

    Depuis son lancement le 9 avril, 650 parents se sont abonnés aux courriels quotidiens ; 400 sont des abonnés de langue anglaise tandis que 250 sont des abonnés de langue française.

    Tout le contenu de Gaia est disponible sur le site internet de Gaia et les étudiants sont encouragés à partager leurs illustrations, leurs expériences et leurs devoirs créatifs sur le climat avec la communauté Gaia.

    Énergie NB et la Fondation McCain, commanditaires réguliers du projet Gaia, ont accordé un financement pour poursuivre le programme en ligne pendant cinq semaines.

    Jusqu’à présent, la réponse a été forte et positive de la part des parents et des enseignants. Les enseignants, en particulier, se tournent vers Gaia pour compléter leurs ressources d’apprentissage pour les enfants.

    Sources : https://thegaiaproject.ca/fr/, Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0