Mediaterre

Une deuxième chance pour la planète : des citoyens sauveurs de monarques



  • La Commission de coopération environnementale en sait désormais davantage sur la dispersion du monarque en période estivale, grâce au travail de 500 citoyens du Canada, du Mexique et des États-Unis qui ont participé à une activité de dénombrement à la fin de l’été.

    Il s’agissait de la deuxième activité de collecte de données sur les monarques organisée par la Commission de coopération environnementale, qui a annoncé les résultats le 27 septembre.

    Au total, les 486 participants dénombré 13 796 monarques à différentes étapes de leur cycle de vie, de l’œuf au monarque adulte, et examiné 53 588 plants d’asclépiades à la recherche d’œufs et de chenilles.

    Le nombre de participants à l’activité a presque doublé depuis l’an dernier, ce qui a permis une forte augmentation des données recueillies. Cette année, deux fois plus de chenilles ont été enregistrées et plus de plants d’asclépiades ont été examinés.

    « Grâce au Blitz annuel, nous accumulons des données qui nous aideront à répertorier les foyers de reproduction et à comprendre la dynamique des populations l’été. Ces résultats serviront de base à des plans de conservation visant à mieux protéger le monarque et de nombreuses autres espèces, y compris des pollinisateurs et des espèces menacées d’extinction, dont la survie dépend des mêmes habitats à l’échelle du continent. » explique André-Phillippe Drapeau Picard, de l’Insectarium/Espace pour la vie de Montréal, une des organisations qui mènent le projet.

    Le «Blitz» est un nouveau projet de science citoyenne qui fait appel aux gens pour recueillir des données qui aideront les scientifiques à brosser un tableau plus complet des populations reproductrices maximales de monarques pendant l’été en Amérique du Nord et de la répartition de l’asclépiade, l’unique ressource alimentaire de leurs chenilles.

    Le monarque d’Amérique du Nord est une espèce fascinante dont la migration est l’une des plus longues de la planète chez les insectes : elle s’étale sur quatre générations qui parcourent des milliers de kilomètres. La conservation du monarque exige donc la coopération du Canada, du Mexique et des États-Unis.

    Pour obtenir de plus amples renseignements sur les résultats du Blitz de 2018 et les plans pour 2019, les citoyens peuvent visiter les sites Web Mission monarque (Canada), Monarch Larva Monitoring Project (États-Unis) et iNaturalista (Mexique).

    (Source: La Commission de coopération environnementale)

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0