Mediaterre
   

Martinique : L'Assaupamar et l'Amses obtiennent la suspension de l'épandage aérien de dangereux pesticides




  •  

    Le mercredi 28 août 2013, le tribunal administratif de Fort-de-France a décidé de suspendre  l'arrêté préfectoral qui autorisait pour une troisième fois l'épandage aérien de dangereux pesticides. Une première victoire pour l'ASSAUPAMAR et l'AMSES en attendant le traitement au fond du dossier.

     

    Pour mémoire cette nouvelle dérogation à l'interdiction de l'épandage aérien avait été accordée le 26 février dernier pour un an, contrairement aux précédentes qui l'autorisaient pour six mois. En juin dernier l'INSERM (Institut National de la Recherche Médicale) a rendu publique une expertise collective sur les connaissances internationales montrant l'implication des pesticides dans de nombreuses pathologies lourdes tels  que les troubles neurologiques, le cancer, les maladies  du sang.

     

    Les populations particulièrement exposées sont les agriculteurs, les ouvriers agricoles et les personnes travaillant ou vivant à proximité des zones agricoles.

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0