Mediaterre
   

La Martinique part en guerre contre l'Aedes



  •  

    6 aout 2014

     

    Les autorités martiniquaises lancent l’opération « déCHIKtaj » en vue de chasser l’Aedes, le moustique qui propage l’épidémie de Chikungunya.

     

    « L’ensemble des martiniquais est appelé à se mobiliser afin de détruire les gîtes larvaires à travers des gestes simples, particulièrement en cette saison pluvieuse », selon un communiqué officiel rendu public le 6 aout.

     

    La population peut, de façon individuelle ou collective, s’aider de la « CHIKlist » récapitulative afin d’éliminer les gîtes potentiels localisés dans les habitations, les espaces verts ou encore dans les quartiers. 

    Quelques-uns des gestes à effectuer sont les suivants :


    - Bien couvrir les réserves d’eau 

    - Vider et nettoyer, 1 à 2 fois par semaine les dessous de pots 

    - Nettoyer les gouttières 

    - Supprimer les détritus à l’intérieur et à l’extérieur des maisons 

    - Contrôler 1 à 2 fois par semaine sous l’égouttoir à vaisselle 

    - Vérifier les réservoirs potentiels d’eau (mangeoire des animaux, réceptacle au dos du réfrigérateur, WC inutilisés) 

    165 000 dépliants de la « CHIKlist » ont été distribués au sein de chaque foyer martiniquais et la page Facebook https://www.facebook.com/operationdechiktaj constitue une référence de l’initiative.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0