Mediaterre
   

Lauréat du deuxième concours de rédaction d'articles et de brèves : Map Action



  • Map Action : L’innovation technologique et la participation citoyenne au service de l’environnement

    Boubacar Keita, Coordonnateur du projet Map Action, Bamako - Mali

    Boubacar Keita est un jeune entrepreneur Malien de 29 ans titulaire d’un diplôme d’ingénieur en environnement et aménagement du territoire obtenu à l’École Nationale d’Économie Appliquée de Dakar (Sénégal) ainsi qu’une spécialisation en développement durable et gestion de l’eau obtenue à l’université de Montréal (Québec-Canada).

    Ayant travaillé comme environnementaliste pour un projet de développement, puis successivement assistant technique, volontaire des Nations Unies et conseiller en efficacité énergétique, Boubacar a lancé le projet Map Action qui a officiellement démarré en Août 2017. Ce projet combine son domaine de formation, l’environnement et sa passion, l’usage des TIC. Avec Map Action, Boubacar s’engage encore plus dans la lutte contre les changements climatiques, un combat qu’il a commencé depuis ses années universitaires.

    Problématique environnementale sur la gestion de l’assainissement et l’eau

    Bamako est la capitale du Mali et l'une des agglomérations urbaines les plus peuplées de la région de l'Afrique de l'Ouest. De 2 millions d'habitants en 2009, elle compte aujourd’hui selon diverses sources plus de 3 millions d'habitants dans son agglomération. Cette augmentation exponentielle augmente les besoins en équipements et infrastructures sanitaires pour les besoins de base, notamment l’accès à l’hygiène et l’eau potable.

    Cependant, nous constatons qu’il existe une détérioration rapide des équipements et des infrastructures en raison de la forte pression exercée par leur utilisation. Nous notons par exemple de multiples bornes d’eau potable et fontaines publiques qui sont régulièrement soumises à des pannes ou à un dysfonctionnement en raison de leur utilisation trop fréquente par les populations. Il en résulte une déficience dans la distribution de l'eau potable dans la ville. Le fort taux d’urbanisation de Bamako a également des conséquences sur l'hygiène et l'assainissement de la ville. Avec l'augmentation de la population, des zones ou quartiers entiers ont été créés anarchiquement et généralement ne disposent pas de système d’évacuation.

    Des programmes gouvernementaux ou des structures privées et des ONG existent mais sont souvent confrontés à un manque d'information sur la situation en temps réel des problèmes existants. Ce manque d'information entraîne une inefficacité des actions mises en œuvre. C’est justement dans l’optique d’améliorer l’information et la connaissance des problématiques WASH (Eau, Assainissement et Hygiène) et environnement que le projet Map Action a été pensé. Map Action constitue une réponse concrète au manque d'informations fiables pour la connaissance et la gestion des problèmes WASH, en mettant à la disposition de chacun une carte de la ville de Bamako qui répertorie en temps réel les situations importantes (problèmes) dans le secteur de l'hygiène, l’eau, l'assainissement et l’environnement.

    Solution technologique innovante : Map Action

    Map Action est un projet qui a pour but d’établir une cartographie interactive en temps réel de la ville de Bamako accessible sur internet et répertoriant les problèmes liés à la gestion de l’eau, l’hygiène, l’assainissement et l’environnement. Le projet se veut être une base de données solide, fiable et accessible, conçue avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication, notamment les systèmes d’informations géographiques (SIG), et montrant avec précision les lieux où se trouvent les problèmes ainsi qu’un rapport détaillé sur les impacts, la gravité et les pistes de solutions.

    Le projet apporte 3 innovations qui sont à noter :

    • La première est la participation citoyenne. En effet, les citoyens pourront à partir de l’application mobile « Map Action » photographier et envoyer une problématique environnementale à laquelle ils sont confrontés. L’équipe de projet reçoit alors la photo accompagnée de la localisation exacte de la problématique ainsi que d’autres détails pertinents.

    • La seconde innovation vient de la méthodologie : ne se limitant pas à signaler et répertorier les problématiques environnementales, Map Action fait des investigations qui peuvent aller jusqu’à l’étude d’impact environnementale pour déterminer la gravité de chaque incident et donner un code couleur visible sur la carte.

    • La troisième innovation est que toutes ces informations sont ensuite transmises aux autorités et organisations compétentes pour les alerter de la situation et proposer des pistes de solutions concrètes pour corriger les problèmes.

    Map Action signalera sur la cartographie complète de la ville de Bamako des problèmes tel qu’une canalisation perforée ou brisée, un mauvais système d’évacuation des eaux de pluie ou des eaux usées, un point d’eau sans accès à l’eau, un problème d’hygiène publique comme des eaux usées stagnantes à ciel ouvert et sources de maladies, les déchèteries sauvages et anarchiques, etc…

    Bibliographie

    https://www.populationdata.net/pays/mali/

    https://www.viawater.nl/projects/map-action-bamako-mali

    Illustration

    Bankoni (commune I) - Bamako-Mali. Crédit photo : Ornella Tchanque, chargée de partenariat Map Action.

    A propos de l'initiative

    L'initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques a pour objectif de sensibiliser les jeunes francophones aux changements climatiques. Elle permet également de faire connaître les actions et l’engagement de la jeunesse francophone pour lutter contre les changements climatiques sous la forme d’une série d’articles publiés et relayés sur le portail Médiaterre de même que sur les réseaux sociaux.

    Ce projet est mis en œuvre par l’Institut de la Francophonie pour de Développement Durable (IFDD) et Les Offices Jeunesse Internationaux du Québec (LOJIQ) grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et en partenariat avec l’Association de Soutien à l’Auto Promotion Sanitaire et Urbaine (ASAPSU) porteuse du groupe Jeunesse Francophone pour le Développement Durable (JFDD).

    "Consultez le dossier Médiaterre de l'Initiative Jeunesse de lutte contre les changements climatiques [IJLCC]"

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0