Mediaterre
   

Plus de 16 millions de kilogrammes de CO2 compensés par Konica Minolta en 4 ans



  • La lutte contre le dérèglement climatique est l'un des plus grands défis de ce siècle. C’est pourquoi des mesures de prévention, de réduction et de compensation des émissions de CO2 ont été prises par Konica Minolta. En Europe, Konica Minolta a initié un programme d’impression neutre en carbone « Enabling Carbon Neutrality », en juillet 2015 avec ClimatePartner, le spécialiste mondial de la protection du climat. Depuis sa création, ce programme a permis de compenser plus de 10 millions de kilogrammes de CO2. Si l'on ajoute à cela d'autres activités, telles que la neutralisation carbone du siège social européen Du Groupe à Langenhagen ainsi que la compensation des émissions de ses événements et salons commerciaux, Konica Minolta a pu compenser plus de 16 millions de kilogrammes de Gaz à Effet de Serre.

    Impression neutre en carbone

    La collaboration de Konica Minolta avec ClimatePartner entre aujourd'hui dans sa cinquième année. En rejoignant ce programme, les clients de Konica Minolta soutiennent un projet de compensation certifié Gold Standard à Aruba : une ferme éolienne d'une capacité totale de 30 mégawatts. Celle-ci réduit la dépendance de l'île à l'égard du gasoil et d'autres carburants pour la production d'énergie.

    Ce projet contribue à la lutte contre le réchauffement climatique, d’une part, en limitant la combustion de carburant pour produire de l'électricité qui génère d'importantes quantités de CO2, et d’autre part, en évitant à cette île des Caraïbes d’importer ces carburants de l'étranger. Celui-ci a aussi un impact positif sur les communautés locales, car il crée des emplois locaux et entraîne la modernisation de l'infrastructure locale.

    Neutralité carbone du siège social européen

    En janvier 2018, le siège social européen de Konica Minolta est devenu neutre en carbone. Toutes les émissions de GES liées à la consommation d'énergie, aux déplacements quotidiens et aux voyages d'affaires du personnel, sont maintenant compensées, y compris les émissions des grands événements internationaux du Groupe et ceux des salons commerciaux. Ainsi, la combinaison des activités de compensation de Konica Minolta et de ses clients a permis de compenser plus de 16 millions de kilogrammes de CO2.

    Une conversion entamée vers des sources d'énergies alternatives

    En janvier 2019, le Groupe a rejoint l'initiative RE100, s'engageant à ce que 100 % de sa consommation d'électricité provienne de sources renouvelables à l'horizon 2050. Le siège social européen de Konica Minolta est déjà entièrement alimenté par des sources d'énergies renouvelables.

    Toutes ces activités sont conformes à la stratégie environnementale à long terme Eco Vision 2050. Définie en 2009, elle vise à réduire les émissions de CO2 de 80 % d'ici 2050 par rapport aux niveaux de 2005. Konica Minolta est sur la bonne voie : l'objectif à moyen terme de 40 % fixé pour 2016 a été dépassé avec 49 % de réduction des émissions de GES.

    Les efforts de durabilité du Groupe ont été salués. En janvier 2019, en marge de la réunion du Forum économique mondial (WEF), Konica Minolta a été désignée comme « l'une des 100 entreprises les plus durables au monde en 2019 » par le média canadien Corporate Knights.

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0