Mediaterre
   

Cameroun : ONU-Femmes finance un projet de construction des ''infrastructures genre sensible à usage commercial''.



  • 145 millions de francs CFA. C'est le montant alloué par l'organe des Nations Unies pour la construction des "infrastructures genre sensible à usage commercial" dans trois zones transfrontalières, à savoir Kyé-Ossi (au Sud), Idenau (au Sud-Ouest) et à Mora (à l'Extrême-Nord). En présence de Mme Marie Goretti Nduwayo, la Représentante de ONU-Femmes au Cameroun, la pose de la première pierre des travaux de construction d'un hangar, d'un magasin, d'un bloc de toilette VIP et d'un forage a été effectuée ce 18 juin à Kyé-Ossi (dans la frontière Cameroun-Gabon et Guinée-Équatoriale) par le Ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana. L'acte de magnanimité posé par l'entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, dans le cadre de son partenariat avec le gouvernement, participe de la promotion du commerce informel transfrontalier et de l'amélioration des conditions de travail des femmes de la sous-région Afrique centrale en général et du Cameroun en particulier.

    En prélude à cette cérémonie solennelle, M. Mbarga Atangana a procédé à l'ouverture de la 4ième édition de la Foire Transfrontalière de la CEMAC (FOTRAC) de Kyé-Ossi qui a vu la participation de 250 exposantes composées de Tchadiennes, Congolaises, Équato-guinéennes, Togolaises, Béninoises, de femmes des deux Congo et de Camerounaises. Un bel exemple au féminin d'intégration économique dans la zone Afrique centrale.

    Pierre Amougou

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0