Mediaterre
   

Contextualiser la consommation comme enjeu fondamental du développement durable



  • L'étude du lien entre consommation indivi­duelle et développement durable pose la question fondamentale suivante : comment le monde, qui est composé d'enviro nnements fragiles et de ressour ces finies, sera­t­il capable de supporter les 
    aspirations des 9 milliards de personnes qui peu­pleront la planète d'ici 2050? Cette interrogation de base dans le domaine du développement durable soulève deux sous­questions distinctes, mais inter­reliées. D'un côté, il y a l'épineuse question de l'effet démo graphique sur l'environnement et les ressources. Mais il y a également la question des aspirations, en termes de style de vie et de confort matériel, de l'ensemble des individus qui peuplent la planète.  

    Sur ce dernier point, force est d'admettre que la société de consommation, si caractéristique du mode de développement moderne et industrialisé, peut être aujourd'hui qualifiée de phénomène glo­bal. En termes économiques, le paradigme domi­nant a longtemps été que le développement - considéré comme la poursuite du bien­être - était indissociable de la croissance économique. Et même si la société de consommation globale émergente est probablement mieux représentée par l'image "d'îles de prospérité, et d'océans de pauvreté " (1, p.49), un taux de croissance éco­nomique élevé et soutenu depuis près de deux décennies en Chine ou en Inde (pour ne nommer que ces pays) permet à une proportion toujours croissante de la population globale de bénéficier des commodités de la modernité contemporaine : frigidaire, télévision, téléphone cellulaire, ordina­teur, voiture, etc.

    Source: L'Interdisciplinaire, journal étudiant de l'ETS

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0