Mediaterre
   

Sommet Afrique-France 2020 : la MINHDU, Célestine Ketcha Courtès, prodigue des orientations aux acteurs des villes du Cameroun



  • En présence de la Secrétaire générale du Sommet Afrique-France, Mme Stéphanie Rivoal, en mission de travail technique à Yaoundé (Cameroun), du 2 au 4 mars, en prélude au Sommet Afrique-France à Bordeaux (France) du 4 au 9 juin 2020, la ministre de l’Habitat et du Développement urbain (MINHDU) camerounais, Célestine Ketcha Courtès, a prodigué des orientations probantes aux acteurs des villes et territoires du Cameroun, pour capitaliser leur présence à cette rencontre internationale.

    Pour une participation fructueuse du Cameroun à ces assises placées sous le thème de la ville et des territoires durables, la MINHDU a demandé aux uns et aux autres : «de se rendre à Bordeaux de manière naturelle et professionnelle avec des acquis de la politique impulsée par le président de la République, Paul Biya, en faveur de l’amélioration de l’Habitat, des infrastructures routières urbaines, de la planification et l’occupation des sols.

    Il faut notamment y aller avec des exemples de projets innovants et concrets en faveur du développement durable des villes camerounaises.

    D’ailleurs, sur financement du budget d’investissement public (Bip) et/ou de la coopération au développement, il y en a assez aux niveaux national et local. De belles réussites susceptibles d’implémentation dans les villes».

    Bien plus, selon la ministre, «il faut aller dans cette belle aventure avec des projets qui nécessitent des financements et saisir ainsi les opportunités d’y lever lesdits financements. Au demeurant, il s’agit de mettre en exergue des actions positives du gouvernement camerounais en faveur du développement durable des villes».

    À l’occasion de cette rencontre axée sur les préparatifs du Cameroun pour le Sommet Afrique-France 2020, la SG était accompagnée de S.E Christophe Guilhou et Benoît Lebeurre, respectivement Ambassadeur de France au Cameroun et Directeur de l’Agence française de développement (Afd) à Yaoundé.

    Ce fut également une tribune pour la présidente du Réseau des femmes élues locales d’Afrique, antenne du Cameroun (REFELA-Cam), Dr. Élise Henriette Essamè, de présenter les projets en cours sur les villes durables portés par les femmes maires du Cameroun.

    Et Mme Rivoal d’exprimer sa satisfaction quant à l’avancée du Cameroun dans la mise en œuvre de cet agenda mondial, à travers l’implication personnelle de Célestine Ketcha Courtès ci-devant maire de Bangangté et lauréate du prestigieux Prix d'excellence du Service public décerné par les Nations Unies, en 2014.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0