Mediaterre
   

Le commerce équitable en Afrique de l'ouest.



  • Le commerce équitable est de plus en plus monnaie courante en Afrique de l'ouest. De nombreux enjeux aux échelles nationales, régionales et internationales apparaissent. Néanmoins, des milliers de producteurs sont encore confrontés à certaines difficultés pour exporter leurs produits sur le marché international. Parmi ces grandes difficultés, les rapports de force défavorables avec d'autres acteurs de la filière comme les groupes monopolistiques et les intermédiaires, les prix mondiaux trop fluctuants ne permettant pas aux producteurs d'investir dans des systèmes performants et respectueux de l'environnement, la répartition inégale de la valeur ajoutée mais aussi le manque de connaissances générales sur les marchés internationaux sont tous des facteurs qui entravent le bon développement à l'exportation des récoltes des petits producteurs au commerce équitable mondial. En Afrique de l'ouest, de multiples obstacles se dressent sur le chemin des petits producteurs principalement au niveau de l'offre, de la gestion des récoltes et de leur certification, ainsi que la concurrence importante puisque de nouveaux acteurs comme les agro-pl1antations ou encore les multinationales de l'agroalimentaire font leur apparition. Ainsi, de nouvelles structures sont nées afin de faire face à toutes ces difficultés comme l'agriculture paysanne en promouvant le commerce équitable. Toutefois, ces nouveaux acteurs rencontrent des difficultés à s'affirmer sur la scène internationale. Parmi les principaux enjeux dont doit faire face les organisations de producteurs, le développement d'une capacité réelle de plaidoyer auprès de l’État concerné afin que ce dernier adopte des mesures favorables prenant en compte les spécificités du commerce équitable comme la mise en marché auprès des organismes internationaux certificateurs du commerce international et que les productions paysannes correspondent bien au standards du commerce équitable.

    On observe en Afrique de l'ouest un impact principalement positif du commerce équitable. De précédentes études ont montré que les résultats obtenus étaient très convaincants, en particulier sur la situation socio-économique des familles des producteurs. Les organisations de producteurs se sont également renforcer dans leur composition afin d'offrir des services et prestations de qualité. Par exemple, une cartographie a été mise en place pour prendre en compte les évolutions sur les filières de coton au Sénégal, montrant de nombreux effets positifs du commerce équitable dans le pays. Toutefois, elle a aussi mis en lumière qu'il faut davantage consolider et aider les producteurs dans leur processus d'autonomisation. Le commerce équitable apparaît comme un outil performant et permettant de vivement encourager le développement des agricultures paysannes en Afrique de l'ouest. Les organisations de producteurs ouest-africaines ont pris comme modèle les organisations d'Amérique latine. Ainsi, cela a permis d'influencer les capacités et le développement local mais aussi de promouvoir une bonne gestion de l'environnement. Malgré certaines différences, de nombreux points communs ont été identifié dans les deux zones géographiques notamment en terme de contextes économiques, agro-écologiques, sociaux et politiques.

    Enfin, de nouvelles stratégies ont été mises en place afin de promouvoir le commerce équitable en Afrique de l'ouest. La PFCE et l'AVSF ont mis en avant le besoin de promouvoir la chaîne d'acteurs tout au long de la filière afin que l'Afrique de l'ouest connaisse des résultats comparables à ceux de l'Amérique latine et aux Caraïbes. La PFCE organise en France un véritable dialogue afin de promouvoir le commerce équitable de l'Afrique de l'ouest, en encourageant ce type de commerce par des campagnes de sensibilisation , d'éducation au développement et de plaidoyer.

    Pour répondre aux problématiques spécifiques du commerce équitable en Afrique de l'ouest, il faut tout d'abord tenir compte des différentes filières déjà existantes en les consolidant puis développer davantage les réseaux avec les autres acteurs du commerce équitable.

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0