Mediaterre

Eau

   

Promotion de la gestion hygiénique des menstrues (GHM) dans les établissements scolaires au Burkina Faso



  • L’Unicef en collaboration avec le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Water Aid et d’autres partenaires, a organisé du 27 au 28 juin 2018 à Dori, un atelier de renforcement de capacités en communication sociale et en techniques de communication au profit du staff de Water Aid et ses partenaires. L’objectif principal est d’outiller ces acteurs en vue de la mise en œuvre du projet de « Promotion de la gestion hygiénique des menstrues dans les établissements scolaires des provinces du Séno et du Yagha ».

    Le projet de Promotion de la gestion hygiénique des menstrues (GHM) dans les établissements scolaires des provinces du Séno et du Yagha » couvre la période de 2017 à 2019 et devraient toucher 150 établissements des provinces du Séno et du Yagha. Il a été précédé d’une phase d’implémentation des outils dans 4 régions que sont le Sahel, les Hauts-bassins, les cascades et l’Est du Burkina en 2016-2017 par l’ONG Water Aid avec l’accompagnement technique du MENA.

    Considérée comme un sujet tabou dans la société burkinabè, la question des menstrues nécessite une communication spécifique et c’est ce à quoi les participants ont eu droit au cours des deux jours de formation. De la communication pour le changement de comportement, à la communication pour le développement en passant par la mobilisation sociale, le formateur a insisté sur l’importance de l’approche qui doit privilégier l’écoute, et la qualité des messages à transmettre aux communautés et aux élèves en vue d’atteindre le changement souhaité.

    Sur la question de la GHM, madame Madeleine DIESSONGO du Programme Eau, Hygiène, Assainissement de l’UNICEF, a relevé les conséquences des menstrues sur les jeunes filles en milieu scolaire notamment à travers la stigmatisation source d’absences et d’abandons scolaires mais aussi la nécessité pour elles de bien gérer les menstrues pour éviter les grossesses, et autres infections afin d’apporter leur contribution au développement de leur pays.

    Ces acteurs ainsi outillés ont également témoigné de la pertinence de la GHM et la nécessité de réaliser des installations adéquates dans les établissements pour améliorer les conditions des filles. Ils sont désormais des acteurs clés dans la promotion non seulement de la GHM mais aussi de l’hygiène et de l’assainissement en milieu scolaire.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0