Mediaterre

Eau

   

L'accès à l'eau potable au Burkina Faso



  • Le Burkina Faso, l'un des pays les plus pauvres du monde, est un pays d’Afrique de l'Ouest sans accès à la mer. Malgré la croissance économique en 2016, environ 40,1% des citoyens du pays vivent en dessous du seuil de pauvreté et près de la moitié de la population n’a pas accès à de l’eau potable.

    L’une des raisons pour lesquelles l’eau est potable en quantité limitée réside dans les problèmes environnementaux. Les sécheresses nationales au Burkina Faso rendent la disponibilité de l'eau potable rare. Cela oblige de nombreuses personnes qui habitent dans les zones rurales à migrer vers des zones urbaines malgré la mauvaise qualité de l’eau et de l’assainissement.

    Une autre raison serait les opérations minières. L'or est une source majeure de revenus pour le pays, la pollution causée par l'exploitation minière a également réduit la qualité de l'eau au Burkina Faso. L'exploitation minière provoque de grandes quantités d'arsenic dans le milieu environnant. Ceci, à son tour, fait que l'arsenic contamine l'eau locale, rendant les sources d'eau complètement inutiles

    Une autre raison serait les opérations minières. Parce que l'or est une source majeure de revenus pour le pays, la pollution causée par l'exploitation minière a également réduit la qualité de l'eau au Burkina Faso. L'exploitation minière provoque de grandes quantités d'arsenic s’infiltrer dans l'environnement. Ceci fait l'arsenic contamine l'eau locale, rendant les sources d'eau complètement inutiles.

    Parce que on n’a pas accès à l'eau potable et l'hygiène, les maladies d'origine hydrique telles que les diarrhées a été apparues (plus de 4 500 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de la diarrhée).

    Malgré la situation déplorable au Burkina Faso, de nombreuses organisations humanitaires, ainsi que le gouvernement du Burkina Faso, apportent des améliorations significatives.

    Selon WaterAid, WaterAid a fourni l’eau potable à 19 000 personnes et un système d'assainissement amélioré à  98 000 personnes.

    De plus, le gouvernement du Burkina Faso a apporté des améliorations lentes mais notables à la qualité globale de l’eau dans le pays. Depuis 2000, le gouvernement a entrepris de nombreuses réformes pour résoudre les problèmes liés à l’eau.

    L'une de ces réformes est la création d'un comité des bassins hydrographiques dont l'objectif est de protéger et d'améliorer les bassins pour une utilisation équitable. Le Burkina Faso a cinq grands bassins hydrographiques et deux des bassins, le Mohoun et le Comoé, ont créé des comités de bassin hydrographique.

             Millennium Challenge Coorporation (MCC) a contribué à former ces comités. Le contrat MCC est un plan pour fournir une utilisation de l'eau équitable et maintenable dans tout le pays et fait partie du Plan d'action intégré pour les ressources en eau du gouvernement du Burkina Faso.

             Grâce à l'aide humanitaire et à l'intervention du gouvernement, la qualité de l'eau au Burkina Faso s'améliore lentement à l'échelle nationale.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0