Mediaterre

Eau

   

Nouvelle étiquette énergie 2019 : les changements apportés par le règlement européen de 2017 



  • Dans le cadre du paquet sur le climat et l’énergie de 2020, les objectifs fixés par la Commission Européenne sont ambitieux. L’amélioration de l’efficacité énergétique de 20 %, objectif partagé par la Stratégie Europe 2020 en faveur d’une croissance intelligente et durable sera prolongé et révisé à la hausse dans le Cadre pour le climat et l’énergie à l’horizon 2030.

    Factures d’énergie, innovation technique des produits électroménagers, protection de l’environnement, les enjeux liés à la gestion de la consommation énergétique sont nombreux. Le règlement européen adopté le 4 juillet 2017 apportent des changements substantiels à l’étiquette énergie. Comment devra t-on la déchiffrer ?

    Depuis 25 ans, le logo coloré classe les appareils électroménagers de la lettre D rouge au A vert, en fonction de la consommation énergétique des produits. Ces informations guident nos achats d’équipement puisque un lave-linge de classe A consomme 30 % d’énergie de moins qu’un lave-linge classé A, et permet donc de réaliser des économies. Cependant, face à l’innovation technologique croissante et le besoin des fournisseurs de rester concurrentiels sur le marché, on ne trouve plus qu’une majorité d’appareils classés A. Comment s’y retrouver face à des appareils classés de même type ?

    Traçabilité, transparence de l’information et lutte contre le changement climatique

    On pourrait croire qu’il existe différentes classes d’efficacité énergétique supérieures à celles affichées lorsque l’on compare les étiquettes. C’est pour éviter ce risque de confusion que le règlement du 4 juillet 2017 a pris la décision de modifier progressivement les étiquettes, afin d’établir sept échelles allant de A (le plus économe) à G (le plus énergivore), sans les catégories A , A et A . La difficulté résidera dans le fait de savoir qu’un appareil étiqueté A en 2018 correspond à la nouvelle classe C.

    L’échéance générale est fixée au 2 août 2023 pour certaines catégories de produits électroménagers, au plus tard jusqu’au 2 février 2025. Le 2 novembre 2019, les premières étiquettes modifiées seront apposées sur les « produits blancs » : lave-vaisselle, les réfrigérateurs, les lave-linge, téléviseurs…A partir du 2 août 2016, c’est au tour des étiquettes énergie des chaudières et chauffe-eau d’être modifiées.

    Dans l’optique de favoriser l’information du consommateur et inciter à l’innovation technologique, les sept classes seront révisées tous les 10 ans pour inciter les fabricants à imaginer des appareils encore plus économes.

    Data et base de données pour améliorer l’efficacité énergétique

    Le règlement européen du 4 juillet 2017 impose aux fournisseurs de rentrer les informations concernant les produits électroménagers dans une base de données. La collecte de ces informations servira aux concepteurs d’applications mobiles et à d’autres outils de comparaison des produits. La partie accessible de ces informations au public servira sous forme de code QR dynamique intégrée à l’étiquette énergétique pour orienter l’utilisateur.

    Afin de promouvoir l'efficacité énergétique, l'atténuation du changement climatique et la protection de l'environnement, les sanctions en cas d'infractions aux dispositions du présent règlement et des actes délégués adoptés en vertu de celui-ci devraient être effectives, proportionnées et dissuasives. MOGED

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0