Mediaterre

Eau

   

Sensibilisation des acteurs de la chaîne d'approvisionnement en eau potable en milieu rural (constructeurs de forages, comités de gestion de point d'eau, CTD).



  • Fort de la longue expérience du Laboratoire LEAUCLEAN dans l’analyse et le contrôle de la qualité de l’eau au Cameroun, il ressort que malgré les nombreux efforts déployés par le Gouvernement ainsi que les Partenaires au développement, les maladies d’origine hydrique demeurent persistantes. Tous les ans dans le monde, 2,5 millions de décès environ sont dus aux seules maladies diarrhéiques. Près de la moitié de ces décès concernent des enfants de moins de cinq ans (OMS, 2011b).

    En effet, les systèmes d’approvisionnement en eau des petites communautés (zones rurales) sont les plus exposés à un risque de panne ou de contamination. Environ 30% des échantillons analysés par notre laboratoire et en provenance de ces zones, révèle malheureusement la présence de germes pathogènes (coliformes totaux, streptocoques fécaux, salmonelles etc…).

    Aussi, ne pouvant rester insensible face à une telle situation, le Laboratoire LEAUCLEAN s’est engagé à lutter contre la prolifération des maladies hydriques à travers la sensibilisation des acteurs de la chaîne d’approvisionnement en eau potable en milieu rural (constructeurs de forages, comités de gestion de point d’eau, CTD). Cette sensibilisation s’articulera autour de deux thématiques :

    Thème 1:Plans de Gestion de la Sécurité Sanitaire de l’Eau (PGSSE), élaboration et mise en œuvre (suivant les directives de l’OMS).

    Thème 2: Code de bonnes pratiques pour la réalisation de forages au Cameroun.

    1.   Objectifs de la formation

    1.1.              Objectif général

    Améliorer la qualité de l’eau de forage, de puits ou de sources aménagées mise à la disposition des consommateurs dans les zones rurales.

    1.2.              Objectifs spécifiques

    • sensibiliser les constructeurs de forages et les CTD sur les bonnes pratiques à respecter lors de la réalisation des forages ;
    • édifier les constructeurs de forages, les Comités de gestion de point d’eau et les CTD sur le plan de gestion de la sécurité sanitaire de l’eau (PGSSE) ;
    • mettre à la disposition des constructeurs de forages, des Comités de gestion de point d’eau et des CTD, des outils et techniques leur permettant d’éradiquer toute forme de contamination des eaux.

    la première cohorte constituée de 10 entreprises spécialisées dans la réalisation de forage a été sensibilisée le 31 janvier 2020 dans nos locaux à Yaoundé.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0