Mediaterre

Eau

   

Ghana : un programme pour financer les femmes dans les pratiques agricoles durables



  • Afin de favoriser le contrôle des femmes dans des pratiques agricoles durables, le Green Climat Fund (GCF) à lancé au Ghana un programme de genre basé sur un meilleur accès au financement.

    Alors que les femmes sont responsables de 70% des activités liées à l’agriculture au Ghana, elles n’ont pour la plupart pas ou peu de contrôle sur les façons de produire et sur les revenus. Malgré leur place cruciale dans les modes de production agricoles, les femmes sont placées dans une situation de forte inégalité dans les processus de prise de décision et manquent également d’un accès efficace aux voies formelles de financement.

    En effet, seulement 30% des femmes, comparé à 69% des hommes, ont accès à un compte en banque. L’accès au crédit dans les zones rurales est encore plus difficile pour les femmes pour lesquelles recevoir un prêt bancaire est bien souvent impossible et impact lourdement le développement de leur activité.

    Le programme du GCF a ainsi pour objectif de soutenir financièrement des entreprises et coopératives dirigées par des femmes engagées dans des pratiques agricoles écologiques et peu émettrices d’émissions à effet de serre via un meilleur accès au crédit. Pour ce faire, le GCF a entreprit d’allouer des fonds à des banques locales qui vont elles-même financer des micro, petites et moyennes entreprises dirigées par des femmes et des associations d’agricultrices pour des projets agricoles résilient au changement climatique.

    Le programme a alloué plus de 25 millions de dollars américain qui ont directement pu bénéficier  à 50 000 agricultrices dans le pays. 

    [MOGED]

    Source image : Banque mondiale 

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0