Mediaterre
   

Université Gustave Eiffel : un nouvel établissement pour inventer les villes de demain



  • Paris, le 29 janvier 2020, lors de la conférence de lancement Hélène Jacquot-Guimbal, présidente de l’Université Gustave Eiffel par interim a présenté la vision qui anime la nouvelle université.

    « Six établissements de formation et de recherche, avec des spécialisations reconnues dans les domaines de la ville durable et des transports, allient leurs compétences et savoir-faire pour créer une université de rang international.

    L’Université Gustave Eiffel concentre ¼ de la recherche et du développement national sur la ville durable. Université à taille humaine, elle regroupe des compétences pluridisciplinaires permettant de conduire des recherches de qualité au service de la société, propose des formations adaptées au monde socio-économique et accompagne les évolutions de la société et les politiques publiques. » a-t-elledéclaré ce jour lors de la conférence de presse de lancement de l’université.

    Au-delà des travaux disciplinaires qu’elle continuera à mener, l’Université Gustave Eiffel souhaite répondre aux défis transversaux suivants :

    • la ville économe en ressources dans laquelle il faudra concevoir, gérer, développer des espaces et objets urbains sobres en ressources naturelles et en énergie, tout en garantissant la qualité de vie des usagers ;
    • la ville sûre et résiliente dans laquelle le « risque urbain » est compris et géré ;
    • la ville intelligente et connectée dans laquelle la ville numérique est développée comme un levier de performance sociale, environnementale et économique.

    L’Université Gustave Eiffel : première pour l’apprentissage !

    L’Université Gustave Eiffel est la première université française par le taux d’étudiants en formation par l’apprentissage avec plus de 22% de ses étudiants apprentis. Depuis plus de quinze ans, l’université développe l’apprentissage dans de nombreuses formations, favorisant autant une pédagogie reposant sur l’alternance que l’insertion professionnelle (pré-recrutement) et l’employabilité des étudiants tout au long de leur carrière. Les 3 500 étudiants concernés viennent de l’ensemble des domaines de formation : sciences humaines et sociales, sciences économiques et gestion, lettres, arts et langues, mathématiques, informatique, physique, etc.

    L’Université Gustave Eiffel entretient des liens étroits avec les entreprises sous forme de conventions et de partenariats comme BNP Paribas, Eiffage, Veolia, Thales, Engie, IBM, Orange, La Société Générale, Aéroports de Paris, Disney, Hermès ou Guerlain qui, chaque année, intègrent les étudiants dans leurs départements durant leur formation avant de les recruter.

    Une université de rang international

    En se plaçant au rang « d’université européenne à vocation internationale », l’Université Gustave Eiffel se fixe comme ambition de devenir un établissement internationalement reconnu dans le domaine des villes durables. Pour ancrer cette ambition, l’université renforcera et étendra les liens de collaboration qu’elle entretient en Europe et dans le monde, par exemple au travers des laboratoires internationaux associés (LIA) déjà engagés en Europe et au Canada, ou sur le transport avec le DLR (Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt).

    Université Gustave Eiffel

    En réunissant le triptyque université / organismes de recherche / écoles, la nouvelle Université Gustave Eiffel naît de la fusion de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée et de l’IFSTTAR, l’institut de la recherche européenne sur la ville et les territoires, les transports et le génie civil. Elle intègre une école d’architecture (EAVT) et trois écoles d’ingénieurs (EIVP, ENSG-Géomatique et ESIEE Paris).

    L’Université Gustave Eiffel regroupe à sa création 17 000 étudiants, 500 doctorants, 1200 chercheurs, enseignants-chercheurs et enseignants, accompagnés par 1 300 personnels de support et de soutien. Son implantation est nationale, au sein de différents campus en Régions. Son campus universitaire principal se situe à Marne-la-Vallée, au cœur du Grand Paris.

    UPEM, l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée est un établissement pluridisciplinaire, avec 12 composantes de formation dont un IUT, un IAE, une école d’ingénieurs et une école d’urbanisme, et 15 unités de recherche. Elle poursuit les missions de service public qui lui incombent en s’attachant particulièrement à deux objectifs majeurs : l’insertion professionnelle qualifiante et le développement d’une recherche d’excellence. Elle entretient des collaborations étroites, au niveau européen et international, dans les domaines de la formation, de la mobilité étudiante et de la recherche.

    IFSTTAR, l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux, est un acteur majeur de la recherche européenne sur la ville et les territoires, les transports, le génie civil et la sécurité routière. L'IFSTTAR est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle conjointe du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

    EIVP, l’Ecole des ingénieurs de la ville de Paris, école supérieure du génie urbain, fait du développement urbain durable le fil conducteur de son enseignement et de sa recherche. Réinventer la ville, contribuer à former ceux qui vont la faire bouger est sa mission.

    ENSG-Géomatique, l’école nationale des sciences géographiques, qui est le pôle enseignement supérieur et recherche de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), est une école membre de l’Université Gustave Eiffel. Elle forme des professionnels ayant vocation à devenir des spécialistes des technologies du numérique, de l’observation de la Terre, de la géolocalisation, et des systèmes d’information dans les nombreux secteurs d’activité producteurs et utilisateurs de systèmes d’acquisition de données géolocalisées et de systèmes d’information géographique (cartographie, environnement, aménagement du territoire, informatique de services, navigation, foresterie, énergie, assurance, automobile, défense, sécurité, etc.)

    Créée en 1904, ESIEE Paris, l'école de l'innovation technologique, forme des ingénieurs dans l'ensemble des domaines du numérique : internet des objets, systèmes embarqués, logiciel, cybersécurité, intelligence artificielle, usine du futur, e-santé, énergie... École d’ingénieurs de la CCI Paris Ile-de-France, ESIEE Paris a toujours eu un lien privilégié avec les entreprises. ESIEE Paris est engagée dans le développement de la formation d'ingénieurs par apprentissage. L'école compte aujourd'hui 2000 élèves ingénieurs dont 700 en apprentissage.

    EAVT, l’Ecole d’architecture de la ville et des territoires, est une école nationale supérieure d’architecture relevant du ministère de la Culture. Elle s’est structurée autour d’un projet pédagogique qui considère l’architecture comme la maîtrise des transformations de l’environnement et des situations construites, à l’interface de l’urbanisme, du paysage et de l’ingénierie.

    Source : Communiqué de presse Université Gustave Eiffel - 29/01/20

    Crédits image : Sandrine Diago/Université Gustave Eiffel

    Pour en savoir plus 

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0